Ensoleillé

28°C

Chambly, Qc

Ensoleillé
Humidité: 62%
Vent: WSW à 17.70 km/h
lundi, 25 janvier 2010 19:00

Aimer l’école c’est possible!

Certaines attitudes parentales peuvent aider l’enfant à apprécier l’école. Un apprentissage est plus durable s’il entretient un lien affectif positif envers l’école. Or, il est important de chercher les causes de leur lassitude et de trouver avec eux des moyens.  Une question précieuse est celle de dire: «Bonjour ! Comment s’est déroulée ta journée d’école ?» Dans la relation parent-enfant, cette possibilité vient mettre en évidence les problèmes ou renforce les bons moments de la journée. C’est grâce à la communication qu’il pourra exprimer ses expériences scolaires.
Aimer l’école, c’est d’abord en discuter
Les journées en classe ne doivent pas être négligées au retour à la maison. Elles sont en fait au cœur de la vie de l’enfant.  Faire de l’école un objet d’intérêt à la maison est un bon moyen de le rendre intéressant aux yeux de son enfant.
Gérer les difficultés
Le plus souvent, les enfants apprécient naturellement l’école. Ils y trouvent une routine rassurante, de l’attention, des occasions multiples de jouer… Mais celui  qui éprouve des problèmes peut rejeter progressivement l’école. Or, l’enfant habitué à raconter sa journée aura plus de facilité à avouer les tracas qu’il ne se sent pas capable de surmonter tout seul. Il est rassurant d’entendre son parent lui raconter les embûches qu’il a connues au même âge. Mais aussi les expériences formidables, afin de lui faire comprendre que l’école est une étape de l’existence qu’on franchit avec de bons souvenirs malgré les moments plus difficiles.

Entretenir la motivation !
La motivation est essentielle pour une vie scolaire agréable et réussie. Souvent, les enfants trouvent un intérêt aux activités dans lesquelles ils sont engagés. Cela peut être la reconnaissance des parents ou de l’enseignant, le plaisir entre amis, les découvertes captivantes, les récompenses, le sentiment de progresser, etc. L’important est de cerner ce qui motive réellement l’enfant. Par la suite, le parent peut travailler avec lui à consolider et à élargir cette motivation à partir des éléments qui éveillent son intérêt pour l’école.  L’on peut gratifier son enfant en lui donnant l’occasion de gagner sa confiance. Bref, l’enfant vient qu’à réaliser que l’école apporte  de l’autonomie et la capacité de faire des choix dans la vie.