Nuageux

0°C

Chambly, Qc

Nuageux
Humidité: 69%
Vent: SW à 28.97 km/h
jeudi, 08 septembre 2016 00:00

Jean-François Roberge veut les secondaires 4 et 5 à Chambly

Le député de la Coalition Avenir Québec (CAQ) dans le comté de Chambly, Jean-François Roberge, compte piloter à Québec le dossier des secondaires 4 et 5 à Chambly. C’est ce qu’il a annoncé hier. Il a indiqué qu’il compte interpeller le ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx, au sujet de l’actuelle pétition qui circule dans Chambly et qui demande au gouvernement du Québec de prendre les mesures nécessaires à l’agrandissement de l’école secondaire de Chambly afin que l’établissement puisse accueillir les élèves de quatrième et cinquième secondaire de la région.

« Il est certain que ce sont les Commissions scolaires qui décident de ce genre d’investissement, mais la Commission scolaire des Patriotes (CSP) ne peut le faire dans le cadre actuel de la loi puisque certaines écoles ne sont pas pleines sur son territoire. Ce que je demande au ministre c’est une dérogation afin qu’il accorde l’agrandissement de l’école secondaire de Chambly » a expliqué M. Roberge, ajoutant que ce genre de dérogation a déjà été accordée dans le passé sur d’autres territoires du Québec.

Avec l’avènement d’une nouvelle école primaire à Chambly depuis la rentrée, ainsi que l’école Carignan-Salière, qui s’est aussi ajoutée sur le territoire du Bassin de Chambly, M. Roberge prévoit une congestion d’ici quelques années.

Celui-ci affirme également que l’arrivée des secondaires 4 et 5 à Chambly permettrait d’augmenter le prestige et la capacité d’attraction de l’établissement. «Actuellement, le réseau scolaire public perd plusieurs élèves dans la région qui décident d’aller au privé. Une partie de ce problème est dû au fait que Chambly n’offre pas une scolarisation secondaire complète ni des programmes compétitifs. L’ajout des secondaires 4 et 5 à l’école serait une véritable opportunité pour l’établissement et, plus largement, un atout certain pour toute la région du Bassin de Chambly».

Au moment d’écrire ces lignes, la pétition avait été signée par 681 personnes, les gens intéressés peuvent y ajouter leur griffe d’ici au 30 novembre prochain. https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-6231/index.html