SP_WEATHER_BREEZY

8°C

Chambly, Qc

SP_WEATHER_BREEZY
Humidité: 45%
Vent: S à 40.23 km/h
vendredi, 15 octobre 2010 01:00

L’enfant roi

Ces enfants qui deviennent contestataires ont appris à vivre avec le refus de l’autorité et à prendre les rênes dans la maison du fait que les parents ont renoncé ou abandonné leurs propres limites dans les années précédentes. Il arrive que des parents redoutent d’appliquer des règles contraignantes de peur d’obtenir une crise, de ne pas être aimés, de se sentir coupables de ne pas être assez présents, d’être rejetés ou cèdent aux caprices pour acheter la paix. Mais dire non à son enfant c’est lui transmettre une vie adulte mature capable d’affronter des moments futurs difficiles. Un encadrement approprié véhicule les valeurs de la cellule familiale et apporte une sécurité.

Le but n’est pas de rendre son enfant parfait ou performant, mais de le rendre autonome dans ses gestes et paroles et d’être en relation harmonieuse avec lui-même et les autres. À titre de parent, il faut se méfier de l’héritage reçu par nos propres parents et de celui laissé à nos propres enfants. Il est important de savoir qu’éduquer un enfant est une grande responsabilité et qu’il faut se permettre de revenir un peu sur nous-mêmes pour résoudre nos problèmes d’enfance enfouis.
Quelques caractéristiques de cet enfant : il a souvent de la difficulté à contrôler ses pulsions et à accepter des délais. Il a une faible tolérance envers la frustration. Souvent, il veut décider, argumente pour parvenir à ses propres fins et tente de défier l’adulte. Il fait du chantage affectif, manipule pour éviter les compromis et s’adapte peu aux règles de conduite. Il est en conflit avec l’autorité et est ambivalent face à la discipline. Il est possible de recourir aux règles de conduite des 5 C soit la constance, la cohérence, la clarté, le concret et les règles conséquentes. Lorsque vous voulez appliquer une conséquence, faites-lui part de ce choix. Connu à l’avance par le jeune, cela lui permettra de devenir alors responsable de ses gestes. Cela facilitera l’extinction de son comportement en se remplaçant par un comportement alternatif. Pour aider l’enfant à évoluer;  amenez-le à prendre conscience de ses difficultés et actions, valorisez ses gestes de générosité, valorisez les règles, car les limites sont primordiales à son développement et son équilibre.
Premièrement, l’enfant doit apprendre à attendre, c’est la première habileté d’autocontrôle à développer. Deuxièmement, la capacité de tolérer la frustration peut devenir un nouveau défi. L’enfant qui n’a jamais vécu de contrariétés ne sait pas comment réagir et s’ajuster. Parce que si votre enfant a appris à éviter les incommodités en faisant des crises ou en négociant constamment, il ne peut pas apprendre à tolérer les frustrations. Troisièmement, il doit développer sa capacité à réagir autrement face à un conflit. Finalement, il doit détenir un répertoire d’outils ou de moyens dans la résolution de conflits. En tant que parent, c’est souvent un grand défi, surtout quand on a un amour inconditionnel pour son enfant.
Marie-Josée Lépine 
Finissante en adaptation scolaire primaire
Éducatrice spécialisée et intervenante
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.millemerveilles.com