Généralement ensoleillé

-13°C

Chambly, Qc

Généralement ensoleillé
Humidité: 66%
Vent: W à 35.40 km/h
mardi, 21 avril 2015 07:55

Nouvelle école à Chambly : le député Jean-François Roberge s’est impliqué pour dénouer l’impasse

Le député de Chambly Jean-François Roberge a indiqué se réjouir de la récente entente survenue entre la Ville de Chambly et la Commission scolaire des Patriotes (CSP), au sujet de la nouvelle école à bâtir dans la municipalité. C’est ce que le député caquiste, également porte-parole de sa formation politique en matière d’Éducation, a indiqué par communiqué ajoutant avoir offert ses services dans le dossier.

Indiquant avoir été alerté par les médias locaux ainsi que par plusieurs parents inquiets, le député de Chambly serait entré en contact avec les responsables de la ville et de la commission scolaire. «L'argent pour bâtir l'école a déjà été alloué par le ministère de l'Éducation alors, comme député provincial, je tenais à m'impliquer pour éviter tout délai supplémentaire. Je voulais leur offrir mes services afin de dénouer l’impasse et leur rappeler que les enfants et leurs parents comptaient sur eux.»
 M. Roberge tient d’ailleurs à féliciter la Ville de Chambly et la CSP pour ce dénouement heureux. «Malgré leurs vues divergentes, ceux-ci ont su se mettre à table et négocier une entente acceptable pour tous en prenant compte de l’intérêt des enfants de Chambly. C’est un comportement très responsable, exemplaire même dans ce genre de situation, qui se doit d’être souligné», conclut le député.

On se souviendra que le 7 avril dernier, lors de son assemblée des commissaires, la présidente Hélène Roberge et les commissaires de la Commission scolaire des patriotes (CSP) avaient, par résolution, donné à la Ville de Chambly jusqu’au 15 avril pour confirmer la cession du terrain municipal faute de quoi l’école primaire qui devait être construite à Chambly le serait dans une autre ville. Cette résolution avait été prise suite à un différend sur l’utilisation des locaux par la municipalité dans le cadre de négociation. Finalement, Chambly et la CSP se sont officiellement entendues et l’école primaire sera opérationnelle pour la rentrée 2016.