Ghislain Lebel oct 17
Ensoleillé

15°C

Chambly, Qc

Ensoleillé
Humidité: 50%
Vent: W à 28.97 km/h
jeudi, 19 février 2009 19:00

Des subventions difficiles à obtenir

C’est aujourd’hui que le maire de Richelieu Jacques Ladouceur rencontrera le chef de cabinet de la ministre des Affaires municipales, Nathalie Normandeau, pour solliciter de nouveaux fonds pour la réalisation du projet de promenade historique. Rappelons qu’il existe toujours un vide de 600 000 $ à combler dans ce dossier. Dans la prochaine édition du journal municipal Le Courant, le maire Ladouceur mentionne que les subventions gouvernementales sont très difficiles à obtenir et que « lorsque l’on a la possibilité d’en avoir une, on ne doit pas s’arranger pour la perdre ». Le maire fait référence au fait qu’une subvention ne peut être accordée pour d’autres projets, aussi louables soient-ils, qu’au projet spécifiquement retenu. « Souvent, j’entends des citoyens me dire qu’une subvention accordée à la municipalité pourrait être utilisée ailleurs. Ce n’est pas du tout le cas. » Jacques Ladouceur explique ainsi qu’il est difficile d’obtenir des subventions et que parfois, sur 1 000 demandes, les gouvernements peuvent rejeter 90 % d’entre elles. « De plus, le montant de la subvention n’est remis qu’à la fin des travaux, soit lorsqu’ils sont terminés, car les ministères doivent vérifier que l’aide financière a été appliquée seulement pour ce projet retenu. »

Alors que la promenade historique est menacée, on devrait savoir bientôt si le projet tombe à l’eau ou si la Ville pourra aller de l’avant.