Généralement nuageux

5°C

Chambly, Qc

Généralement nuageux
Humidité: 57%
Vent: S à 35.40 km/h
vendredi, 27 octobre 2017 09:06

Le gouvernement Trudeau fait un cadeau aux familles

Le ministre fédéral des finances Bill Morneau a confirmé le 23 octobre dernier l’ajustement de l'allocation canadienne pour enfants aux augmentations annuelles du coût de la vie à dès juillet 2018, soit deux ans plus tôt que prévu.

Crée pour remplacer diverses prestations imposables comme la Prestation Universelle pour Garde d’Enfant (PUGE), l’allocation canadienne pour enfants (ACE) est un paiement mensuel non imposable versé aux familles admissibles pour les aider à subvenir aux besoins de leurs enfants de moins de 18 ans.

L’Agence du revenu du Canada (ARC) utilise les renseignements provenant de la déclaration de revenus et de prestations pour calculer le montant des versements de l’ACE. Les prestations sont versées à partir du mois de juillet de l’année suivant la déclaration.  Par exemple : votre déclaration de revenus au 31 décembre 2017 sera utilisée pour calculer les versements mensuels que vous recevrez du mois de juillet 2018 à juin 2019.

L'ACE offre actuellement des prestations annuelles maximales de 6 400 $ par enfant âgé de moins de 6 ans, et de 5 400 $ par enfant âgé de 6 à 17 ans. Cette augmentation voudrait ainsi dire qu’une famille avec un revenu annuel de 35 000$ ayant un enfant de moins de 6 ans et un enfant de 12 ans recevrait dorénavant 973$ par mois au lieu de 927$. Ce qui représente une augmentation de 5% environ, soit 650$ par année.  Une famille au revenu annuel de 70 000$ verrait quant à elle ses prestations passer de 565$ à 597$ mensuellement.*

Vous pouvez calculer le montant de vos prestations sur le site de l’ARC au

https://www.canada.ca/fr/agence-revenu/services/prestations-enfants-familles/calculateur-prestations-enfants-familles.html

Environ 65 % des familles qui reçoivent les montants maximums de l'ACE sont monoparentales, et 90% de celles-ci sont dirigées par une mère seule. Cette mesure touchera quelque 3.3 millions de familles au pays et coûtera près de 5,6 milliards au trésor public d’ici 2022-2023.

*Données fournies par le ministère des Finances