Généralement ensoleillé

20°C

Chambly, Qc

Généralement ensoleillé
Humidité: 66%
Vent: SW à 17.70 km/h
lundi, 23 mars 2009 20:00

Marieville a le vent dans les voiles

Développement immobilier, surplus budgétaire, gel des taux de taxes et étalement urbain, Marieville vit des jours prospères malgré un contexte économique difficile. Et l’avenir s’annonce plein de promesses.
Alors que le développement de Marieville s’accélère, le plus grand projet domiciliaire de l’histoire de la municipalité, Le Domaine des Ruisseaux, en est pour quelque chose. Inauguré en novembre 2007, le projet est en avance sur son échéancier. « Le projet (NDLR : qui inclut la mise en chantier de 800 habitations sur cinq ans dans le secteur est de la ville) devrait permettre à la Ville d’accueillir encore cette année de nombreux nouveaux arrivants », lance le maire Michel Marchand dans la dernière édition de l’Info municipal. Après avoir équilibré son budget à quelque 9,6 M$ en 2008, l’administration marievilloise prévoit aujourd’hui des revenus de l’ordre de 11,2 M$ pour l’an dernier, ce qui excède de plus d’un million les prévisions pour les dépenses (10,1 M$). Grâce aux revenus non prévus et reçus, tels que les droits sur mutation immobilière et les revenus en taxes dus à la venue de nouvelles propriétés, Marieville a pu injecter un peu plus d’un demi-million provenant du surplus de 2008.

 Par ailleurs, l’année 2009 démarre en force, alors que le conseil municipal vient de donner son aval à la phase II du projet d’agrandissement de la résidence Les Jardins du Couvent. « Le projet prévoyant l’ajout de plusieurs nouvelles unités de logement débutera incessamment », mentionne le maire Marchand, expliquant qu’une résolution pour l’émission du permis de construction a été adoptée au début du mois. Depuis le 1er janvier 2008, la valeur imposable du rôle d’évaluation a augmenté de plus de 29 M$ à Marieville, une augmentation de 5 %. Évidemment, le développement amène ses hausses de dépenses, notamment un accroissement de plus de 84 000 $ de la facture de la Sûreté du Québec sur le budget 2009, en plus d’une hausse de plus de 78 000 $ de la quote-part à la MRC de Rouville. Soulignons que le taux de la taxe foncière pour toutes les catégories d’immeubles demeurera stable en 2009. Le programme triennal d’immobilisations 2009-2010-2011 prévoit des projets d’investissements de plus de 25,8 M$, dont 13,2 M$ cette année.