Généralement nuageux

0°C

Chambly, Qc

Généralement nuageux
Humidité: 88%
Vent: S à 28.97 km/h
jeudi, 29 décembre 2016 00:00

Biométhanisation : annuellement plus de 35 000 tonnes de résidus organiques transformés

C’est le lundi 19 décembre dernier que le coup le coup d’envoi de la construction du centre de traitement par biométhanisation, à Varennes, a été donné. Le président de la Société d’économie mixte de l’Est de la Couronne Sud (SÉMECS), M. Martin Damphousse, a procédé à la pelletée de terre officielle de la construction du centre. Concrètement, que représente sur le plan environnemental cette usine à venir?

Ce projet, qui représente un investissement total d’environ 57,8 millions de dollars, permettra à la SÉMECS de traiter annuellement plus de 35 000 tonnes de matières résiduelles organiques qui seront transformées en biométhane, une énergie verte renouvelable, et en digestat qui sera utilisé comme amendement organique sur les terres agricoles.

« En détournant ces matières organiques des sites d’enfouissement, la SÉMECS réduira ainsi les gaz à effet de serre de plus de 8,5 millions de kg par année, soit l’équivalent de la pollution produite par un peu plus de 2 000 automobiles. Nous sommes très heureux d’aller de l’avant avec la construction de ce centre de traitement qui nous rapproche de notre objectif zéro déchet  », a indiqué M. Damphousse.

La Société d’économie mixte de l’est de la couronne sud (SÉMECS) est une entreprise formée des municipalités régionales de comté (MRC) de La Vallée-du-Richelieu, de Marguerite-D’Youville et de Rouville, ainsi que de l’entreprise privée Biogaz EG, formée par Éthanol GreenField Québec et le Groupe Valorrr.