Partiellement nuageux

12°C

Chambly, Qc

Partiellement nuageux
Humidité: 90%
Vent: NE à 11.27 km/h
vendredi, 16 mai 2014 09:00

Carignan en négociation pour acheter l’Île au Foin

L’Île au Foin de Carignan pourrait être achetée par la municipalité à son actuel propriétaire Mario Venafro. Des négociations ont présentement lieu entre la Ville, Nature-Action Québec, qui accompagne des municipalités dans différents dossiers de protection de milieux naturels à perpétuité, et le promoteur immobilier Mario Venafro. Pour l’instant, les deux parties doivent d’abord s’entendre sur l’évaluation des terres appartenant à M. Venafro.

Cet important dossier déchire la municipalité de Carignan depuis de nombreuses années. En septembre dernier, le projet de développement domiciliaire de Mario Venafro sur l’Île au Foin a finalement obtenu les autorisations gouvernementales dont il avait besoin pour aller de l’avant. Une importante mobilisation citoyenne s’oppose à ce projet sur ces terres en milieu humides. L’actuel maire de Carignan, René Fournier, a toujours été contre ce projet.

Lors d’un référendum tenu le 2 octobre 2011, les citoyens de Carignan ont pourtant refusé, dans une proportion de 65 %, l’idée que la Ville achète le terrain du promoteur immobilier. Le montant en jeu était de 3,5 millions $. On se souviendra qu’en 2012, le ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs (MDDEP), Pierre Arcand, avait refusé que son gouvernement acquière l’Île au foin. Il affirmait alors qu’elle était trop petite pour être achetée par le gouvernement du Québec en vue d’en faire un parc national. Il avait alors indiqué que cette île, qui suscite la controverse depuis plus d’une décennie, est un cas de responsabilité municipale.