Clair

18°C

Chambly, Qc

Clair
Humidité: 90%
Vent: SW à 17.70 km/h
mardi, 09 décembre 2008 19:00

Deux citoyens du bassin sur trois utiliseraient le train de banlieue

La Chambre de commerce et d’industrie du bassin de Chambly (CCIBC) a dévoilé hier les résultats de son enquête sur les enjeux locaux en matière de travail, transport en commun, services gouvernementaux et consommation. Des résultats fort intéressants…
Le rapport de l’enquête, réalisée par Statistique Canada pour le compte de la CCIBC en septembre dernier, compte plus de 140 pages. Aujourd’hui, le Chambly Matin vous présente l’un de ses principaux faits saillants. En effet, l’une des statistiques les plus significatives de l’enquête concerne l’intérêt des 40 000 habitants de Chambly, Carignan, Richelieu et Saint-Mathias-sur-Richelieu pour le train de banlieue. Ainsi, si l’idée d’instaurer un train de banlieue reliant le bassin à la région métropolitaine de Montréal intéresse plus de 80 % de la population, 65 % des répondants ont indiqué qu’ils utiliseraient bel et bien le service. Ce sont les résidents du secteur de Richelieu/St-Mathias qui seraient les plus faibles utilisateurs, avec une proportion de 56,4 %, contrairement à 67,3 % pour Chambly et 65,3 % pour Carignan.

 Parmi ceux qui ne l’utiliseraient pas, plusieurs ont tout de même tenu à préciser que selon eux, l’inauguration d’un train de banlieue constituerait une excellente initiative et serait très bénéfique pour la région. Pour tous les sous-groupes observés, que ce soit en fonction du secteur de résidence, du sexe, de l’âge, de l’occupation principale, du revenu brut du ménage ou de la composition du ménage, la proportion des personnes intéressées à utiliser un service de train de banlieue dépasse la barre des 50 %. Par ailleurs, l’enquête nous apprend que seulement 28,2 % des résidents seraient intéressés à utiliser un service de transport en commun inter-municipal reliant les quatre municipalités du bassin. Parmi les utilisateurs potentiels, 37,7 % l’utiliseraient principalement pour se rendre à leur lieu de travail ou d’études, alors que 32,1 % le feraient pour l’achat de biens et services et 25,8 % pour les loisirs. Le Chambly Matin dévoilera plusieurs autres éléments de cette enquête au cours des prochains jours, notamment en rapport avec l’accès aux services gouvernementaux, la consommation, le travail, le divertissement, ainsi que certaines demandes citoyennes. Mentionnons que 66,4 % de la population du bassin vit dans le secteur de Chambly, comparativement à 15,3 % pou Carignan et 18,2 % pour Richelieu et Saint-Mathias.