Partiellement nuageux

12°C

Chambly, Qc

Partiellement nuageux
Humidité: 90%
Vent: NE à 11.27 km/h
mercredi, 06 octobre 2010 01:00

Gaz de schiste : la CRÉ veut bien, mais pas à n’importe quel prix

Lors de la rencontre des membres du conseil d’administration de la Conférence régionale des élus de la Montérégie Est, tenue à Saint-Hyacinthe le 24 septembre dernier, une résolution a été adoptée selon laquelle la CRÉ est d’avis de ne pas s’opposer au développement de l’industrie des gaz de schiste sur son territoire à la condition qu’il soit démontré que ce projet concilie les dimensions économiques, écologiques et sociales du développement durable.

« Actuellement, il n’est pas démontré que le développement de l’industrie des gaz de schiste peut se faire tout en maintenant la qualité de vie des citoyens de la Montérégie Est, ni que les retombées économiques dans la région, et plus particulièrement pour les citoyens qui en subiront les inconvénients, seront significatives. Il n'est pas davantage démontré que les perspectives de développement de l’industrie des gaz de schiste s’inscrivent dans une stratégie qui soit cohérente avec les besoins énergétiques actuels et futurs du Québec et avec les engagements gouvernementaux en matière de développement durable », peut-on lire dans un communiqué émis par l’organisme.
« En vertu de notre Plan quinquennal de développement durable et de notre Charte de
développement durable, nous ne pouvons pas nous opposer au développement d’une nouvelle filière sur notre territoire, dans la mesure où celle-ci respecte nos engagements, notre vision commune du développement régional et où elle répond aux besoins des citoyens. Si le gouvernement parvient à établir que le développement de l’industrie des gaz de schiste répond aux besoins de notre collectivité, qu’il confirme, par des instances crédibles, objectives, indépendantes, disposant des moyens et du temps requis, que le déploiement d'une telle industrie peut s’effectuer de façon viable, et surtout s’il démontre que l’exploration et l’exploitation des gaz de schiste s’inscrivent dans une stratégie cohérente avec les besoins énergétiques actuels et futurs du Québec et avec les engagements gouvernementaux en matière de développement durable, nous supporterons cette
nouvelle filière », a affirmé M. Arthur Fauteux, président de la CRÉ Montérégie Est.