Généralement ensoleillé

18°C

Chambly, Qc

Généralement ensoleillé
Humidité: 91%
Vent: SSE à 22.53 km/h
vendredi, 20 avril 2012 09:38

Gaz de schiste : les citoyens de Saint-Mathias continuent de se mobiliser

La députée de Vachon, Martine Ouellet, a déposé, hier après-midi à l’Assemblée nationale 37 125 lettres de citoyens et citoyennes qui désirent protéger leur territoire en refusant l’accès à leur propriété aux gazières. De ce nombre, 1 053 signataires proviennent de Saint-Mathias-sur-Richelieu.

 

« Il s’agit d’une mobilisation sans précédent qui démontre que nos concitoyens sont très inquiets et utilisent le seul pouvoir qu’ils ont, soit le refus d’accès à leur propriété, pour assurer leur santé et la qualité de l’environnement. Les citoyens parlent, il faut les écouter », a souligné Martine Ouellet, qui était accompagnée à cette occasion de plusieurs collègues du Parti Québécois dont Marie Bouillé d’Iberville et Bertrand St-Arnaud de Chambly.

« Le Parti Québécois a été le premier parti politique à exiger un moratoire sur l’exploration et l’exploitation des gaz de schiste à l’été 2010 », a rappelé Martine Ouellet. « J’arrive de la Pennsylvanie où j’ai pu constater les effets dévastateurs des gazières qui s’enrichissent au détriment de la santé de la population et de l’environnement. Les problèmes sont terribles : contamination de l’eau potable, contamination de l’air, veaux mort-nés sur des fermes. Personne ne voudrait vivre dans de pareilles conditions. Le gouvernement libéral doit immédiatement cesser de faire passer les intérêts des gazières devant la santé de la population! », a ajouté la députée.

« C’est assez ! Jean Charest doit dès maintenant arrêter de faire la sourde oreille et répondre aux citoyens inquiets », a conclu Martine Ouellet.