Généralement nuageux

-1°C

Chambly, Qc

Généralement nuageux
Humidité: 81%
Vent: SSE à 28.97 km/h
vendredi, 31 août 2012 02:00

Île au foin : le ministre Laurent Lessard s’en mêle, les écologistes crient victoire

La MRC de la Vallée du Richelieu ne pourra permettre la dérogation au schéma d’aménagement de la MRC au promoteur immobilier Mario Venafro qui désirait construire une voie d’accès à l’Île au foin de Carignan. C’est ce qu’a indiqué dans une lettre acheminée au préfet de la MRC, M. Gilles Plante, M. Laurent Lessard, ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire.

 

La missive datée du 31 juillet dernier indique : « que le projet ne respecte pas les orientations gouvernementales en matière de sécurité et de biens publics, de protection de l’environnement ainsi que de la protection du patrimoine naturel et de maintien des espèces floristiques, fauniques et de leurs habitats. » Le ministre ajoute que si la MRC veut aller de l’avant dans ce projet, elle devra : « modifier les travaux prévus à la dérogation de façon à ce qu’ils se conforment à l’ensemble des critères prévus à la Politique de protection des rives, du littoral et des plaines inondables, notamment en assurant l’écoulement naturel des eaux, l’intégrité des territoires visés en évitant le remblayage, la protection de la flore typique des milieux humides riverains affectés ainsi que la sécurité des personnes et la protection des biens tant privés que publics.»

Pour le collectif du parc du Bassin de Chambly qui a effectué les démarches auprès du ministère, cette nouvelle est une véritable victoire. Toutefois, celle-ci laisse un goût amer : « La Ville de Carignan et la MRC avaient toutes les raisons de refuser cette demande du promoteur, tel que nous, simples citoyens, l’avons fait valoir à la MRC le 26 avril et encore une fois le 23 août.   Pourquoi l’ont-ils donc soutenue avec une telle vigueur? Les municipalités sont les fiduciaires de notre environnement; et la MRC, le garde-fou pour les errances municipales. Qui a fait son travail, si ce n’est le maire de Mont St-Hilaire qui avait voté contre ce projet? » s’est interrogé Lorraine Moquin du collectif.

On se souviendra que les élus de la MRC de la Vallée du Richelieu ont adopté, le 26 avril dernier, une résolution accordant au promoteur de la Seigneurie des îles une dérogation de manière à ce qu’il puisse construire une voie d’accès à l’île au foin. C’est par une décision partagée que les maires ont voté en faveur de la résolution déposée par la mairesse de Carignan, Louise Lavigne.