Partiellement nuageux

22°C

Chambly, Qc

Partiellement nuageux
Humidité: 81%
Vent: SW à 22.53 km/h
mercredi, 09 mai 2012 03:00

L’Île au foin trop petite pour être achetée!

Le ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs (MDDEP), Pierre Arcand, affirme que l’Île au foin, à Carignan, est trop petite pour être achetée par le gouvernement du Québec en vue d’en faire un parc national. Il ajoute que l’acquisition de cette île qui suscite la controverse depuis une décennie est un cas de responsabilité municipale.

 

Or, lors d’un référendum tenu le 2 octobre 2011, les citoyens de Carignan ont refusé, dans une proportion de 65 %, l’idée que la Ville achète le terrain du promoteur immobilier qui est au centre d’un litige entre la municipalité et son propriétaire Mario Venafro. Le montant en jeu était de 3,5 millions $. Mais Pierre Arcand ajoute que la municipalité pourrait bénéficier d’un programme gouvernemental de conservation qui lui permettrait d’obtenir 50 % du montant par Québec.

On se souvient que suite aux résultats du referendum, la ville de Carignan avait demandé au gouvernement du Québec de se porter acquéreur du terrain. En novembre 2011, c’est le député provincial de Chambly, Bertrand St-Arnaud, qui en avait fait la demande au ministre. Le 18 avril dernier, une pétition signée par 2069 citoyens a été déposée à l’Assemblée nationale. Initiée par le Collectif pour le parc du bassin de Chambly, la pétition pour la protection de l’écosystème du bassin de Chambly demandait au gouvernement du Québec, entre autres, d’activer les mécanismes requis pour acquérir les milieux naturels du bassin de Chambly, dont, en urgence, l’île au Foin.

Soutenons qu’un projet immobilier est au centre de cette saga qui dure depuis de nombreuses années.