Nuageux

-6°C

Chambly, Qc

Nuageux
Humidité: 85%
Vent: WSW à 8.05 km/h
jeudi, 21 juin 2018 07:51

La Couronne Sud interpelle Québec pour plus de détermination dans la crise du recyclage

La Couronne Sud joint sa voix à l’agglomération de Longueuil pour que le gouvernement du Québec réagisse promptement afin de remédier aux difficultés dans l’industrie du recyclage et particulièrement auprès de celles qui menacent d’interrompre leurs activités pour des motifs d’incapacités financières.

La récente fermeture du marché chinois, principal acheteur de matières collectées dans les foyers québécois, menace et déstabilise la filière du recyclage. Or, des entreprises en mauvaise posture financière, interpellent, en ce moment même, plusieurs villes sur la Couronne Sud afin qu’elles compensent leurs pertes sous peine d’interruption des services. Cette situation sans précédent est jugée inadmissible.

En conseil le 14 juin dernier, les élus de la Couronne Sud refusent unanimement de faire porter tout le fardeau du marché mondial du recyclage sur les finances municipales et sur dos de leurs citoyens contribuables.

Refusant du même souffle des alternatives qui enverraient au dépotoir ou à l’incinération le contenu de la collecte résidentielle, les élus soutiennent que le problème actuel dépasse leur cadre d’intervention. Ils en appellent au gouvernement pour qu’il se montre proactif et fasse appel à ses forces vives afin de plancher sur des solutions durables.

Devant les multiples facettes de cette crise, les élus de la Couronne Sud demeurent solidaires aux efforts de résolution rapide et s’accordent sur la nécessité d’une profonde réflexion quant aux enjeux soulevés par cette situation, à commencer par la qualité de la matière recyclable. Ils tiennent à rappeler au gouvernement que l’atteinte des cibles nationales de récupération des matières recyclables fixée à 70 % par Québec, ne peut reposer que sur l’importante prise en charge de la part des villes et des MRC, mais nécessite également la contribution de tous les acteurs de la chaine de valeur de cette filière.

À noter que les municipalités du Grand Montréal ont atteint les cibles de récupération de 60 % des matières recyclables tout en diminuant la quantité de matières à éliminer. Or, la situation actuelle risque de compromettre l’atteinte des prochaines cibles tout en minant la confiance des citoyens dont les efforts consentis sont à la base de cette réussite. Le gouvernement doit non seulement réagir promptement à la crise du moment, il doit également réfléchir et agir conjointement avec ses partenaires notamment, les instances municipales à trouver des solutions viables et pérennes pour l’avenir.  

Communiqué