Nuageux

3°C

Chambly, Qc

Nuageux
Humidité: 92%
Vent: SE à 22.53 km/h
mercredi, 29 avril 2009 20:00

Une grave menace pour nos forêts

L'agrile du frêne a causé d’importants dommages en Ontario et dans le nord-est des États-Unis. Par exemple, l’insecte ravageur a amené un taux de mortalité de 95 % chez les frênes dans la région de Windsor-Détroit, rien de moins. « C’est évident qu’au bout de la ligne, ça va toucher l’économie locale », a avoué mardi le maire de Carignan, Jean-Guy Legendre. Déjà, 185 arbres ont été abattus dans la municipalité suite à la propagation de l’insecte. « Nous élaborons notre intervention avec les autres villes, les ministères et les agences. Un ensemble de mesures seront prises en plus de l’interdiction de déplacement. Il faudra notamment trouver des sites de dépôt », d’expliquer M. Legendre. La Ville envisage aussi de modifier sa règlementation pour permettre à ses citoyens de brûler eux-mêmes les matériaux visés, avec certaines précautions. Par ailleurs, pour aider les propriétaires touchés par les coupes, Carignan vient d’acheter une cinquantaine d’arbres à hauteur de poitrine pour une opération reboisement. Le maire Legendre a aussi rappelé que la Journée de l’arbre se tiendra à la fin du mois de mai, alors que des centaines de pousses seront distribuées.

La présence de l’agrile du frêne à Carignan a été remarquée pour la première fois en juin dernier sur l’île Demers. On envisage déjà une propagation de l’insecte dans l’ensemble de la Montérégie et du Québec au cours des prochaines années.