Généralement nuageux

15°C

Chambly, Qc

Généralement nuageux
Humidité: 80%
Vent: NNE à 17.70 km/h
jeudi, 02 juillet 2009 20:00

Vive les bacs bleus

Samuel Thibault
Les bacs de recyclage roulants de 360 litres portent fruit dans la municipalité régionale de comté de Rouville. L’an dernier, chaque ménage dans la MRC a récupéré en moyenne 26 % de plus de matières recyclables qu’en 2007. Un pas vers l’avant.
En une année seulement, la quantité de matières recyclables récupérées est passée au total de 2 292 tonnes en 2007 à 3 379 tonnes en 2008 dans la MRC de Rouville, une augmentation de près de 50 %. Statistique encore plus révélatrice, les ménages ont détourné des sites d’enfouissement en moyenne 247 kilos de matières recyclables comparativement à 183 l’année précédente. Un bilan très positif directement lié à l’implantation des nouveaux bacs de 360 litres selon Étienne Rousseau, coordonnateur à la gestion des matières résiduelles à la MRC de Rouville.

 « Les résidants sont de plus en plus sensibilisés à l’importance du recyclage. L’impact de l’implantation des bacs roulants sur le territoire fut immédiat. » Cette bonne performance au niveau de la collecte sélective a eu, incidemment, une répercussion sur la quantité de déchets destinés à l’enfouissement qui, elle, a légèrement diminué. Le résultat s’avère tout aussi positif en ce qui a trait à la collecte des résidus verts qui a connu une hausse substantielle passant de 104 à 150 kg par unité d’occupation desservie. Il n’en demeure pas moins qu’il y a toujours place à l’amélioration. « C’est une augmentation importante par ménage. Avec l’ajout de Richelieu l’an dernier, nous avons maintenant cinq villes sur huit qui adhère à une collecte de résidus verts. Malheureusement, trois municipalités n’y participent toujours pas, Ange-Gardien, Saint-Paul-d’Abbotsford et Marieville, qui est la ville la plus populeuse de la MRC. Nous les avons relancés à l’automne dernier mais on a eu une réponse négative. Nous les relancerons chaque année », souligne M. Rousseau. Par ailleurs, les municipalités espèrent que l’implantation projetée à l’automne prochain de dépôts permanents pour la collecte des résidus domestiques dangereux (RDD) favorisera une plus grande accessibilité et permettra d’augmenter le taux de récupération des RDD. Mentionnons que la MRC prévoit également une étude d’opportunité pour l’aménagement de deux éco-centres pour la récupération des résidus encombrants et des déchets de construction.