SP_WEATHER_BREEZY

15°C

Chambly, Qc

SP_WEATHER_BREEZY
Humidité: 65%
Vent: W à 40.23 km/h

Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; plgK2Jw_iaki has a deprecated constructor in /var/www/clients/client1/web54/web/plugins/k2/jw_iaki/jw_iaki.php on line 17

Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; plgK2K2canonical has a deprecated constructor in /var/www/clients/client1/web54/web/plugins/k2/k2canonical/k2canonical.php on line 17
vendredi, 25 novembre 2011 00:00

Les maraîchers estiment que 2011 est la pire année depuis 40 ans

Réunis mardi soir dernier à Saint-Rémi, les producteurs maraîchers provenant de toutes les régions du Québec ont fait le point sur l’année qui vient de se terminer. 2011 est une année catastrophique. La dernière année a été marquée par plusieurs épisodes climatologiques consécutifs, retardant, et dans certains cas empêchant les semis et les récoltes aux champs. Le printemps pluvieux, les débordements des rivières, la canicule prolongée, les orages fréquents de même que le passage des ouragans Irène et Lee ont occasionné des coûts substantiels et des pertes importantes aux producteurs maraîchers.

« Dame Nature n’a pas laissé de répit aux producteurs. Plusieurs ont récolté au quart ou à la moitié de leur capacité et certains ont dû abandonner des champs pour cause de maladies. Puisque notre secteur ne bénéficie que de très peu de programmes de sécurité des revenus, tant collectifs qu’individuels et que ces derniers sont mal adaptés à nos besoins, ce sont les maraîchers qui doivent absorber les coûts et les pertes », déclare Normand Legault, président de la Fédération des producteurs maraîchers du Québec (FPMQ). À l’issue de cette rencontre, animée par la FPMQ et le Syndicat des producteurs maraîchers de St-Jean-Valleyfield, les producteurs ont mandaté la FPMQ de créer un comité d’urgence afin d’obtenir une aide financière. Sans cette aide, plusieurs d’entre eux auront beaucoup de difficultés à entreprendre l’année 2012.