Clair

20°C

Chambly, Qc

Clair
Humidité: 97%
Vent: SW à 11.27 km/h
mardi, 16 septembre 2014 20:00

Accessibilité aux soins de santé à Chambly : le PQ et la CAQ veulent agir

Dave Turcotte et Jean-François Roberge Dave Turcotte et Jean-François Roberge

Le député de Chambly, le caquiste Jean-François Roberge compte profiter de son retour à de la rentrée parlementaire, qui avait lieu hier à Québec, pour faire avancer le dossier de l’accessibilité aux soins de santé dans Chambly. Il compte relancer le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, sur l’importante pénurie de médecins qui frappe Chambly et ses environs.

« C’est très certainement un des problèmes majeurs que connaît notre circonscription actuellement. J’ai reçu plusieurs messages à ce sujet tout au long de l’été, et de nombreux citoyens désemparés de ne plus pouvoir avoir accès à leur clinique médicale en raison du manque de médecins m’ont également interpellé. Je m’entretiendrai avec M. Barrette sur ce sujet dès que possible. La situation n’est pas nouvelle, elle se détériore depuis des années, ça doit changer », mentionne le député.

De son côté, le député péquiste Dave Turcotte de la circonscription de Saint-Jean, qui se trouvait à Chambly la semaine dernière dans le cadre d’une rencontre sur la santé avec les autres députés du Parti Québécois de la Montérégie, affirme bien connaître le problème de Chambly. « Nous partageons le même CSSS Haut-Richelieu-Rouville. Nous sommes bien au courant des problèmes d’accessibilité de Chambly et nous comptons travailler pour y remédier », a-t-il indiqué.

Une pétition circule présentement sur le populaire site Internet spécialisé petition24.net. On demande des services médicaux publics adéquats pour les citoyens. Plusieurs résidants de Chambly se plaignent du manque d’accessibilité à la clinique médicale de Chambly qui n’offre plus de service les fins de semaine. Le système de prise de numéro sur place semble également irriter les patients qui se tournent en grand nombre vers le privé.

Le ministre de la Santé a été mis au courant des problèmes liés à l’accessibilité aux soins de santé pour les citoyens de Chambly à la clinique médicale de Chambly par Jean-François Roberge qui s’est entretenu avec lui lors du dernier jour de la session parlementaire en juin dernier à Québec.