Généralement nuageux

-3°C

Chambly, Qc

Généralement nuageux
Humidité: 56%
Vent: WSW à 17.70 km/h
mercredi, 19 octobre 2016 07:50

Agressions sexuelles sur le campus de l’Université Laval : Jean-François Roberge presse le gouvernement d’agir

Le député de Chambly, le caquiste Jean-François Roberge, qui est également porte-parole du deuxième groupe d'opposition en matière d'éducation et d'enseignement supérieur, est intervenu à l’Assemblée nationale cette semaine. Dans la foulée des cas d’agressions sexuelles et du harcèlement qui ont eu lieu, entre autres, dans des résidences du campus de l’Université Laval à Québec, il demande au gouvernement d’agir rapidement.

«Des femmes ont été agressées et des milliers d’autres vivent dans la peur. Le gouvernement doit cesser de faire des déclarations dans le vide et agir maintenant afin de combattre ce fléau qui fait des dommages irréparables» a-t-il lancé à sa vis-à-vis Hélène David, ministre libérale responsable de l’Enseignement supérieur. « Le plan d’action gouvernemental qui permettrait de travailler dans la prévention de ce genre d’agression est échu depuis 2013. De plus, malgré une augmentation des plaintes, le financement n’augmente pas. C’est l’équivalent de coupes dans ce domaine » s’est-il insurgé.

Lundi, la police de Québec a débuté une enquête sur onze intrusions qui auraient eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi dernier dans des chambres des résidences de l’Université Laval à Québec. De ce nombre, quatre événements seraient liés à des gestes à caractère sexuel variant de l’attouchement à l’agression.