Généralement ensoleillé

18°C

Chambly, Qc

Généralement ensoleillé
Humidité: 74%
Vent: SW à 17.70 km/h
mercredi, 09 décembre 2015 00:00

Attentats de Paris : la douleur de perdre un proche

Une employée de la Ville de Chambly, Aurélie Pradal, a eu le malheur d’apprendre la perte d’un proche lors des attentats de Paris du 13 novembre dernier. Le cousin de son conjoint, Matthieu Giroud, est tombé sous les balles des terroristes lors de la funeste soirée de concert du Bataclan.

La nouvelle a été très difficile à prendre pour Mme Pradal et son mari Nicolas Mithieux, qui était très près de son cousin. Un cafouillage a fait vivre une série d’émotions à toute la famille dans les heures qui ont suivi l’attentat. Les autorités ont d’abord indiqué à la famille que M. Giroud était en vie pour se raviser plus tard et annoncer son décès : « Ils se sont trompés avec un autre homme qui avait un nom semblable », explique-t-elle. C’est finalement le samedi soir suivant les attentats que la femme de 35 ans a eu la terrible confirmation.

Celle qui est arrivée au Québec il y a dix ans et qui est à l’emploi de la municipalité depuis cinq ans n’a toujours pas les mots pour exprimer toute sa peine. Elle et son conjoint se sont rendus à Grenoble, le 25 novembre dernier, pour assister aux funérailles de ce père de famille. « L’ambiance était complètement irréelle. Comment accepter une mort aussi violente ? » s’est-elle interrogée. L’homme de 38 ans laisse dans le deuil un fils de 3 ans, une femme et une enfant à naître.

Le conseil municipal de Chambly, lors de la séance du 2 décembre dernier, a tenu à observer une minute de silence en l’honneur des victimes des attentats de Paris et en support à Madame Pradal et sa famille.