Partiellement nuageux

18°C

Chambly, Qc

Partiellement nuageux
Humidité: 43%
Vent: WNW à 22.53 km/h
mercredi, 24 janvier 2018 09:25

Chambly plongée dans le noir

Rappelant le début de janvier 1998, une importante dépression en provenance du Colorado a laissé la région couverte d’une épaisse couche de verglas.  En plus de provoquer la fermeture de toutes les écoles de la commission scolaire des Patriotes et celle des Hautes-Rivières mardi, les précipitations ont causé des pannes électriques sur la presque totalité de Chambly hier soir. 

Une ville fantôme

Vers 23 h hier soir, c’est presque la totalité de la ville de Chambly qui était plongée dans le noir. Les divers commentateurs des réseaux sociaux notaient des explosions de plusieurs transformateurs  d’Hydro Québec et même que ceux-ci tombaient dû au poids de la glace.  Des flammèches, grésillements et  feux causés par de nombreuses branches d’arbre tombées sur les fils ont requis l’intervention des services d’urgence.  Plusieurs ont répété que c’était exactement le même enchaînement d’événement qu’il y a vingt ans.  Le pire a été envisagé lorsque Hydro Québec a cessé de donner des prévisions de temps pour le rétablissement de service.  Le courant a été rétabli sur l’ensemble du réseau  de Chambly au courant de la nuit.

Pannes majeures en région

Plusieurs pannes ont eu lieu dans la région. Au plus fort de la crise, plus de  57 000 personnes au Québec étaient sans électricité dont près de 26 000 en Montérégie. Les citoyens de la municipalité de Saint-Mathias-sur-le-Richelieu ont été  touchés par une interruption de service prolongée.  Le courant a été rétabli ce matin après près de 18 heures de délai. Les équipes d’Hydro Québec s’affairent à maintenir le service sur l’ensemble du réseau qui supporte le poids de la glace.  D’autres interruptions pourraient survenir.

L’information au bout des doigts

Les usagers du réseau électrique pouvaient suivre l’évolution de la situation sur l’application mobile à télécharger d’Hydro Québec ainsi que sur son site info-panne. 

Marie-Eve Ducharme