Partiellement nuageux

17°C

Chambly, Qc

Partiellement nuageux
Humidité: 92%
Vent: SE à 11.27 km/h
mercredi, 07 mars 2018 11:50

Conseil de Ville de Chambly : la conseillère Paula Rodrigues critique le travail de la presse locale

Lors de l’assemblée ordinaire du conseil de Ville de Chambly du 6 mars dernier, Paula Rodrigues, la conseillère du parti Action Chambly-équipe Denis Lavoie, a délaissé un moment son rôle pour revêtir celui de citoyenne et prendre la parole lors de la période des questions. Mme Rodrigues a adressé au Conseil municipal ses critiques nombreuses sur le traitement accordé par les journalistes locaux à l’administration Lavoie.

Neutralité journalistique remise en question

S’adressant à Jean Roy, maire suppléant en l’absence de M. Denis Lavoie, Madame Rodrigues a émis un doute sur la neutralité de la presse face aux partis d’opposition et accusé celle-ci de ne représenter systématiquement qu’une version des faits, selon elle. Elle a ajouté que les questions soulevées par la presse locale ne représentaient que les intérêts des diverses mouvements citoyens en désaccord avec la Ville. Monsieur Jean Roy a signifié l’accord du conseil de Ville avec la position de Mme Rodrigues et aussi émis un doute sur la neutralité journalistique des médias présents. Mme Rodrigues a aussi exprimé une doléance face à la mauvaise orthographe de son nom sur les médias sociaux en disant « Pourtant Rodrigues c’est simple à écrire…comme Petrozza mais bon…ce n’est pas Tremblay.» 

La réaction de l’opposition

Plusieurs citoyens présents dans la salle, pour la plupart membres des différents groupes opposés aux politiques de Monsieur Lavoie, ont émis des critiques face à l’utilisation par une conseillère municipale du temps de la période des questions pour se plaindre des journalistes. L’opinion exprimée par une majorité d’entre eux était que la chose aurait dû être rapportée au comité de déontologie de la profession et non en assemblée du conseil. Certains ont parlé de conflit d’intérêt puisque Mme Rodrigues est membre de l’administration à laquelle elle adresse sa plainte.