Partiellement nuageux

15°C

Chambly, Qc

Partiellement nuageux
Humidité: 81%
Vent: NNE à 17.70 km/h
jeudi, 05 novembre 2015 00:00

Dénonciation de l’entente : au tour du CIT d’être dans la mire de Chambly

Denis Lavoie Denis Lavoie

Le Conseil Intermunicipal de Transport (CIT) Chambly-Richelieu-Carignan, risque de goûter à la même médecine chamblyenne que l’Association de hockey mineur de Chambly (AHMC) et le service d’incendie Chambly-Carignan. Le 3 novembre dernier, lors de la séance du conseil municipal de Chambly, un avis de motion, demandant l’exclusion de la Ville de Chambly de l’Entente relative à la constitution du Conseil Intermunicipal de transport Chambly‑Richelieu‑Carignan, a été donné.

« Nous payons 80 % de la facture du CIT. On ne dit pas que l’on va quitter le CIT, mais on va certainement renégocier cette entente. Nous pouvons améliorer notre situation » a expliqué Denis Lavoie, maire de Chambly, suite à cette séance.

Dans ce dossier, comme dans ceux touchant le service d’incendie et le hockey mineur, la vision du maire Lavoie est la même : « J’aime mes voisins, mais je ne veux pas payer leur hypothèque » avait-il imagé cette année au sujet de l’entente de hockey mineur.On se souviendra qu’avec l’ancienne entente, Carignan et ses citoyens payaient moitié-moitié une facture de 60 000 $ par an à la Ville de Chambly pour faire partie de l’AHMC. Cette facture est désormais majorée à 150 000 $ en raison des coûts réels de cette entente pour Chambly.

En janvier 2014, après plus d’un an de rebondissements, les Villes de Chambly et Carignan avaient annoncé s’être entendues dans le dossier du service d’incendie. Ainsi, c’est 800 000 $ que Carignan paie à sa voisine Chambly pour une entente de desserte au lieu des 552 737 $ qu’elle payait avant.

Les négociations entre les membres du CIT devront avoir lieu sous peu puisque l’entente se termine en mai 2016.