Partiellement nuageux

28°C

Chambly, Qc

Partiellement nuageux
Humidité: 68%
Vent: W à 17.70 km/h
mercredi, 05 octobre 2016 00:00

Des manifestants contre Énergie Est devant le bureau de Jean-François Roberge

Près d’une centaine de manifestants se sont rassemblés devant les bureaux du député de Chambly Jean-François Roberge, le 1er octobre dernier afin de manifester contre le projet d’oléoduc d’Énergie Est. Les militants voulaient également dénoncer le vote du 22 septembre dernier du député caquiste qui, avec sa formation, a voté contre la motion du Parti Québécois qui demandait à l’Assemblée nationale de se prononcer contre le projet d’Énergie Est.

Christian Picard, candidat à l’investiture péquiste dans le comté de Chambly ainsi que Yves Lessard, ancien député bloquiste de la circonscription de Chambly-Borduas, étaient sur place lors de l’événement. «Plus de 82 maires qui représentent plus de 4 millions de population ont pris position contre le projet», a expliqué ce dernier.

« Notre député a le devoir de protéger nos cours d’eau, notre fleuve et nos terres agricoles. Savoir qu’il reste ouvert à ce projet qui n’apportera aucun revenu ni bénéfice pour le Québec et que les Québécois assumeront 100% des conséquences nous rend méfiants. Nous surveillerons de plus près ses votes et ses interventions en chambre. Nous arrêterons seulement lorsque le projet sera mis de côté », a ajouté Christian Picard.

La semaine dernière, le député de Chambly avait expliqué sa position en indiquant qu’il était contre le projet Énergie Est dans sa forme actuelle et qu’il avait voté contre la motion du Parti Québécois, car la formation souverainiste avait refusé des amendements proposés par la CAQ.