Nuageux

23°C

Chambly, Qc

Nuageux
Humidité: 59%
Vent: SSE à 22.53 km/h
vendredi, 02 février 2018 08:01

Dispute entre un brasseur et le maire de Chambly

La soirée avait lieu à la mairie de Chambly. La soirée avait lieu à la mairie de Chambly.

Nicolas Bourgault, propriétaire de la microbrasserie chambyenne Bedondaine et Bedons ronds, n’en revient pas de l’accueil que lui et sa conjointe Stéphanie Lamarche, ont reçu lors du cocktail annuel des entrepreneurs de Chambly qui avait lieu le 25 janvier dernier à la mairie. Si M. Bourgault s’indigne, le maire Denis Lavoie considère n’avoir rien à se reprocher.

C’est que le couple de brasseurs s’est présenté à la soirée avec des documents en main à l’attention des élus du conseil municipal et du maire. Ces documents expliquaient pourquoi ils étaient contre le changement de la rue Ostiguy en rue Petrozza. « On croyait que ce cocktail, comme il est stipulé dans l’invitation, est le moment idéal pour échanger sur les grandes orientations de la Ville. On a été bien mal reçus par le maire Denis Lavoie qui nous a dit que ce n’était pas l’endroit ou le moment de parler de ça.» Après quelques échanges avec le maire, les entrepreneurs ont été invités à quitter les lieux par un conseiller municipal et un fonctionnaire. Ils auraient été escortés jusqu’à la porte.

De son côté, Denis Lavoie ne nie pas les événements. Il considère que l’attitude du couple était complètement déplacée : « Oui on veut discuter, mais ce n’est pas un endroit pour distribuer des pamphlets politiques. Ça n’avait pas sa place » a-t-il indiqué. Il ajoute : «M. Bourgault ne vous dit pas que je l’ai invité plusieurs fois à entrer pour discuter sans ses documents. Je trouve cela déplorable». Quant à l’escorte vers la sortie, le maire indique ne pas en avoir été témoin.

M. Bourgault et Mme Lamarche ont finalement été porté leurs documents dans les pigeonniers des élus à la mairie quelques jours après l’événement. Jusqu’à présent, personne n’est entré en contact avec eux.

Nicolas Bourgeault précise : « On est totalement pour l’idée d’honorer les Petrozza, mais il y a certainement moyen de le faire sans enlever cette rue de son emplacement historique ».

L’annonce du changement de nom de la rue Ostiguy pour la rue Petrozza, en l’honneur du fondateur du restaurant Tre Colori, pour remplacer le nom de la rue et du parc Colborne par Ostiguy, connait une certaine opposition. La société d’histoire de la Seigneurie de Chambly s’est dite contre ces démarches. Le projet a été adopté lors de la séance municipale du 16 janvier dernier.