Nuageux

-8°C

Chambly, Qc

Nuageux
Humidité: 83%
Vent: W à 28.97 km/h
mardi, 15 novembre 2016 14:56

État de la rivière Richelieu : Jean-François Roberge vise une vaste mobilisation

Le député du comté de Chambly, le caquiste Jean-François Roberge, lançait, hier à ses bureaux de circonscription, une vaste invitation à participer à une soirée d’information sur l’état de la rivière Richelieu et ses affluents. L’événement aura lieu le 28 novembre prochain à la Marina de Saint-Mathias-sur-Richelieu à 19 h 30. Il continue ainsi d’avancer dans ce dossier qui lui tient particulièrement à cœur.

Cette rencontre se veut, selon le député, le départ d’une mobilisation régionale en faveur de l’assainissement de la Rivière Richelieu et du Bassin de Chambly. Lors de cette soirée, Marcel Comiré, directeur général du Comité de Concertation et de valorisation du bassin de la rivière Richelieu (COVABAR), dressera un portrait et expliquera les enjeux de ce qui se passe sur la rivière Richelieu et ses bassins versants.

« J’ai invité par lettre ou de vive voix tous mes collègues députés des comtés touchés, indépendamment des partis politiques. J’ai invité les députés fédéraux, les maires, les conseillers et surtout, les citoyens » a-t-il expliqué lors de ce point de presse. Suite à l’information diffusée lors de cette soirée, M. Roberge souhaite une vaste mobilisation pour que des mesures soient prises afin d’assainir cette rivière qui est bordée de 65 villes dont 54 qu’elle alimente en eau potable.

Les représentants du COVABAR ont indiqué être emballés par cette initiative du député Roberge puisqu’ils ont déposé récemment, à la demande du gouvernement, un plan directeur de l’eau qui s’inscrit directement dans la présente démarche.

Hubert Chamberland, président du COVABAR et le député Roberge ont tenu à spécifier que cette démarche en est une de concertation et que seules des solutions seront envisagées. «Depuis ma campagne électorale et lors de différents discours, j’ai toujours expliqué aux gens à quel point l’état de l’eau et la valorisation de nos cours d’eau sont importants pour moi » a expliqué M. Roberge.

Après des cas de déversements d’eaux usées survenus au cours de l’été dernier dans la Rivière et dans le Bassin, le député de Chambly se dit convaincu de l’urgence d’agir afin de préserver la rivière Richelieu. « La rivière est une véritable richesse, elle fait partie intégrante de notre identité régionale. Tout le monde a été scandalisé, moi le premier, par le flushgate à Montréal. Pourtant, de tels déversements, à moindre échelle, se produisent plusieurs fois par année, et ce tout le long de la rivière Richelieu », a-t-il conclu.