Généralement nuageux

5°C

Chambly, Qc

Généralement nuageux
Humidité: 57%
Vent: S à 35.40 km/h
lundi, 13 novembre 2017 09:33

François Legault annonce dix millions pour l’agrandissement de l’école secondaire de Chambly

De passage au Carrefour familial du Richelieu le 10 novembre en après-midi, le chef de la Coalition Avenir Québec (CAQ) François Legault s’est engagé à réaliser l’agrandissement de l’École secondaire de Chambly si son parti était porté au pouvoir en octobre 2018. Accompagné de Jean-François Roberge, député de Chambly, M. Legault a promis un investissement de dix millions pour l’accomplissement de ce projet. Il a déclaré que tout serait mis en marche dans le début de son mandat.  

Porte-parole de la CAQ en matière d’éducation, M. Roberge a déclaré que la vision de son parti était d’accompagner les enfants, de la naissance au diplôme. « On ne laissera personne tomber. Nous allons prendre les meilleurs moyens nous pour y arriver» a-t-il dit. Selon lui, avoir une école offrant l’enseignement secondaire de la première à la dernière année aiderait à renforcer le sentiment d’appartenance des élèves et aussi contrer le décrochage scolaire qui peut être occasionné par le fait de se lever très tôt et de faire un long trajet d’autobus. La croissance démographique de près de 50 %, observée à Chambly dans les dernières années, justifie à elle seule l’agrandissement de l’école, selon M. Roberge.

Abolition des commissions scolaires

Questionné sur l’actuel refus de la commission scolaire de déposer une demande pour l’agrandissement de l’école secondaire, M. Roberge a expliqué que, selon l’actuel programme de la CAQ, les commissions scolaires seraient abolies et ne pourraient donc plus bloquer un projet de ce type. François Legault a réitéré que les nouveaux Centres de services aux écoles, qui remplaceraient les actuelles commissions scolaires, fourniraient du soutien aux écoles pour les fonctions administratives, mais ne contrôleraient plus les décisions sur le terrain. « Nous voulons remettre l’école dans les mains de la communauté » affirme-t-il. L’aide aux devoirs, les sports et autres activités parascolaires seraient aussi intégrés à un horaire allongé de façon à ce que plus d’élèves puissent en profiter.

Dans les poches des familles

François Legault à répéter l’engagement de son parti de placer les familles en priorité. Il veut agir tôt auprès des enfants qui en auraient besoin et donner des services de soutien aux familles le plus tôt possible afin de régler ces problèmes avant que ceux-ci ne s’aggravent. Monsieur Legault affirme qu’il faut arrêter de regarder de haut les propositions de donner plus d’argent directement aux familles. « Il y a plusieurs façons d’aider, dit-il, comme les baisses d’impôts et l’augmentation des services, mais il faut aussi penser en remettre directement dans les poches des familles. » Il invite la population à lui partager ses idées et ses opinions sur les façons dont les familles pourraient être mieux soutenues et sur les possibilités d’encourager les parents, père ou mère, qui voudraient rester à la maison avec leurs enfants.