Nuageux

-8°C

Chambly, Qc

Nuageux
Humidité: 83%
Vent: W à 28.97 km/h
jeudi, 16 juin 2016 09:16

Jean-François Roberge fier de ses réalisations locales

Jean-François Roberge Jean-François Roberge

C’est le 10 juin dernier que prenait fin la session parlementaire à l’Assemblée nationale à Québec. Le député de Chambly de la Coalition Avenir Québec (CAQ), Jean-François Roberge, en a profité pour faire un bilan de son travail dans le comté au cours des derniers mois.

D’abord interrogé sur les travaux sur la route 112 qui n’ont pas été annoncés cette année par le ministère des Transports (MTQ), M. Roberge ne s’est pas découragé : « Nous sommes en attente d’une étude de faisabilité qui devait arriver ce printemps, mais qui sortira à la fin de l’été. Il est clair que ce problème est présentement dans les cartons du gouvernement. Cette modification de la route 112 sera faite ». Comme on le sait, plusieurs citoyens se plaignent de la congestion automobile à l’entrée de Chambly en heure de pointe.

Outre son implication dans le dossier de la maison Boileau où il dit avoir servi d’intermédiaire entre la ministre de la Culture Hélène David, la Ville de Chambly et les regroupements de citoyens militants, M. Roberge, est aussi très fier de son implication dans d’autres dossiers moins médiatisés. Même s’il n’est pas au gouvernement, il indique avoir réussi à aller chercher de l’aide financière des enveloppes discrétionnaires des ministres pour le Centre d’interprétation des énergies renouvelables (CIER), pour la réfection de la toiture de la Salle des aînés de Chambly et du Centre de prévention du suicide du Haut-Richelieu.

Premières et environnement

Le député Roberge a également créé des premières lors de la dernière session. Il s’est dit très heureux de la réussite de sa première soirée Hommage aux bénévoles qui a eu lieu le 15 mai dernier. « Les bénévoles travaillent tellement fort pour leur communauté », a-t-il exprimé.

Quant à ses initiatives environnementales, qui ont aussi eu lieu pour la première fois cette année, M. Roberge prévoit de la récurrence. « La journée de distribution d’arbre a été un franc succès. Les 1 000 arbres disponibles ont trouvé preneurs en quelques heures seulement ». Cette année, M. Roberge a également tenu à jouer un rôle actif de coordination dans le Grand nettoyage du printemps des berges de la rivière Richelieu, qui a eu lieu le 11 juin dernier. « Ce qui différencie notre comté des autres autour c’est la rivière Richelieu. Elle est au cœur de notre milieu de vie » a-t-il expliqué. « D’ici un an, ma formation politique présentera une politique nationale de l’eau. J’ai l’intention d’y travailler et de sensibiliser mon caucus à cet important enjeu environnemental ».

Sur le terrain

D’ici son retour à l’Assemblée nationale à la fin du mois de septembre, Jean-François Roberge en profitera pour rencontrer les électeurs sur le terrain. « Je trouve ça réellement intéressant. Ça me permet de prendre le pouls de la population de la circonscription ». Il invite d’ailleurs les gens à participer à son deuxième BBQ annuel qui aura lieu à l’extérieur de son bureau de comté le 17 juillet.