SP_WEATHER_BREEZY

7°C

Chambly, Qc

SP_WEATHER_BREEZY
Humidité: 48%
Vent: S à 40.23 km/h
vendredi, 05 février 2016 09:06

Jean-François Roberge réagit au délabrement préoccupant des écoles

Le député de Chambly et porte-parole de la Coalition Avenir Québec (CAQ) en matière d’Éducation, Jean-François Roberge, a réagi, hier, à l’information selon laquelle près de 500 bâtiments scolaires à l’échelle de la province étaient dans un état jugé préoccupant par le ministère de l’Éducation. Dans cette liste se trouve l’école primaire Jacques-De Chambly. Le député dit craindre pour la santé et la sécurité des élèves et du personnel œuvrant dans nos écoles.

À Chambly, l’école primaire Jacques-De-Chambly figure dans la liste des écoles dont le niveau de délabrement est jugé préoccupant par le ministère de l’Éducation. Son indice de vétusté se situe à 28,82%, et les sommes nécessaires à sa réfection s’élèvent à 1 779 189,79$, selon les évaluations du ministère. « Ce n’est pas suffisant de bâtir de nouvelles écoles, il faut entretenir celles que nous avons déjà », a indiqué le député, en référence à la nouvelle école primaire en cours de construction à Chambly.

M. Roberge souligne que les données dévoilées proviennent directement du ministère de l’Éducation et que par conséquent, celui-ci ne pouvait pas ignorer la situation. « Impossible pour le gouvernement de nier maintenant: il avait ces données en main et il a délibérément choisi de regarder ailleurs », affirme le député.

M. Roberge croit que le Premier ministre Philippe Couillard doit immédiatement rendre public le portrait complet de la situation : « Les parents et les enseignants ont le droit de savoir l’état réel de leur établissement ». Également, M. Roberge exige qu’un vaste plan gouvernemental soit mis sur pied afin de remettre le parc-écoles du Québec sur pied le plus rapidement possible. « Oui, ça va nécessiter des investissements importants, mais c’est de la sécurité de nos enfants et de nos enseignants dont il est question et ça, ça n’a pas de prix», conclut le député.