Généralement nuageux

-3°C

Chambly, Qc

Généralement nuageux
Humidité: 56%
Vent: WSW à 17.70 km/h
jeudi, 11 mai 2017 10:55

La conseillère municipale, Francine Guay sera candidate pour Démocratie Chambly

Francine Guay, conseillère municipale indépendante du district 8 a annoncé, aujourd’hui par communiqué, qu’elle sera candidate aux prochaines élections municipales du 5 novembre 2017 sous la bannière de Démocratie Chambly et de son aspirant maire Steeves Demers.

« En joignant Démocratie Chambly, je m'associerai à un groupe d'hommes et de femmes qui partagent les mêmes valeurs de transparence, de respect, de collaboration ainsi qu'une même vision positive pour Chambly. Avec Démocratie Chambly, les conseillers municipaux auront enfin les outils et l'environnement de travail, mais aussi et surtout, la liberté de pleinement jouer leur rôle afin de bien représenter leurs citoyens » a-t-elle exprimé dans la missive.

Francine Guay indique que les quatre années du mandat qui se termine auront été éprouvantes pour elle. Elle affirme avoir été éloignée des comités, tenue à l'écart et privée des informations nécessaires à la prise de décision. Elle ajoute avoir fait l'objet de censures et de baillons de la part du maire Denis Lavoie et de plusieurs conseillers sans compter les nombreux manques de respects à son égard.

« On a manifestement voulu me faire taire et m'isoler lorsque je posais les questions et demandais à avoir accès aux documents. On a voulu m'empêcher de représenter mes citoyens ! Et bien aujourd'hui, j'annonce que je rejoindrai l'équipe qui saura ramener la démocratie, la transparence et le respect au sein du conseil municipal » a-t-elle ajouté.

Quant à Steeves Demers, il n’avait que de bons mots pour sa nouvelle recrue  : « Francine travaille d'arrache-pied à défendre les intérêts de ses citoyens. Elle a su faire preuve d'un grand courage et d'une détermination exemplaire pour pleinement assumer ses fonctions au sein d'un conseil paralysé par une partisanerie arrogante et irrespectueuse. Elle est la seule conseillère qui ait posé les questions et mis également en évidence le peu de transparence et l'improvisation avec lequel sont dirigés les travaux du conseil municipal de Chambly ».