Généralement nuageux

5°C

Chambly, Qc

Généralement nuageux
Humidité: 57%
Vent: S à 35.40 km/h
mercredi, 08 novembre 2017 09:28

La médaille du civisme pour Rémy Nolet : « Ça fait chaud au cœur » - Bobby Nolet

Rymé Nolet Rymé Nolet

C’est hier matin à l’Assemblée nationale du Québec qu’avait lieu la 31e cérémonie Hommage au civisme. La ministre de la Justice, Procureure générale du Québec et ministre responsable de la Loi visant à favoriser le civisme, Mme Stéphanie Vallée, a remis la médaille du civisme à titre posthume, à M. Rémy Nolet en reconnaissance de son acte courageux.

Parmi les 23 récipiendaires du prix ayant accompli un acte en 2015, 11 personnes ont reçu la médaille du civisme et 12, la mention d'honneur. « C’est un très grand honneur pour nous cette reconnaissance nationale. Ça nous a fait vraiment chaud au cœur » a commenté Bobby Nolet, père du jeune héros Carignanois.

Lors de la cérémonie, la présidente a raconté plusieurs histoires qui, pour la plupart, se terminent de manière heureuse. Malheureusement, quand l’histoire de Rémy Nolet a été racontée, la salle s’est remplie d’émotion. Les parents et grands-parents de Rémy ainsi qu’un de ses frères et sa conjointe étaient sur place. Catherine Desautels et sa famille étaient aussi présentes. Catherine est celle qui a été sauvée par Rémy Nolet, ce fatidique 4 mai 2015.

C’est le député de Chambly, Jean-François Roberge, et son équipe, qui ont fait les démarches pour que la bravoure du jeune homme tragiquement disparu soit reconnue à l’Assemblée nationale de Québec. Cette démarche a été grandement appréciée par les proches de Rémy Nolet. « Nous étions tellement tristes durant cette période. Nous n’avions pas la tête à faire ce genre de mise en candidature. Aujourd’hui, ça nous fait beaucoup de bien. Aussi, cette médaille nous rappelle que notre fils n’est pas mort pour rien. Il a sauvé une vie » a ajouté M. Nolet. « Aujourd'hui c'est le jour de Rémy. Nous lui rendons hommage » a souligné M. Roberge.

Le 4 mai 2015, vers 17 h 45, Rémy Nolet, 19 ans, et une amie prennent place dans un canot sur le bassin de Chambly pour rentrer à la maison. Pendant le trajet, les conditions météorologiques changent et de grosses vagues font chavirer l'embarcation que le courant emporte avec un des deux gilets de sauvetage restés à l'intérieur. Tous deux se cramponnent au seul gilet de sauvetage restant, jusqu'à ce que M. Nolet ordonne à sa grande amie de le revêtir. À bout de forces, M. Nolet doit lâcher prise et la jeune femme le voit partir dans le courant, emporté par les vagues. M. Nolet a sacrifié sa vie pour sauver celle de son amie.

Le 19 décembre 1977, le gouvernement du Québec a adopté la Loi visant à favoriser le civisme. En vertu de cette loi, une intervention auprès d'une personne en danger dans des circonstances périlleuses ou difficiles, qui parfois a mis la vie du sauveteur en danger, peut être reconnue comme un acte de civisme exceptionnel et valoir à son auteur une décoration ou une distinction.