Partiellement nuageux

23°C

Chambly, Qc

Partiellement nuageux
Humidité: 78%
Vent: ESE à 17.70 km/h
jeudi, 24 mai 2018 08:06

Le MCC veut bloquer l’achat de deux terrains permettant le prolongement de l’avenue Bourgogne

Le Mouvement citoyen de Chambly (MCC) invite la population de Chambly à se prononcer à nouveau en allant signer le registre les 28, 29, 30 et 31 mai afin de bloquer l'achat de deux terrains permettant le prolongement de l'avenue Bourgogne.

« Cette acquisition par la Ville de Chambly de près de 1 million $ ouvrira la porte au projet d'une place commerciale de 60 000 pieds carrés qui utilise comme justification, la construction de 570 logements dans le secteur du golf. Ce qui entraînera la destruction définitive du milieu naturel de l'ancien golf et la mise en valeur d'un parc nature dans notre ville. » peut-on lire dans un communiqué acheminé aux médias.

Concrètement, l’avenue Bourgogne sera rallongée et élargie en partie pour aller rejoindre la rue Daigneault. En chemin, un carrefour giratoire sera installé pour que les automobilistes puissent rejoindre De Périgny ou en sortir. Toute la zone du boulevard De Périgny et de l’avenue Bourgogne, qui est traversée par la rue Laforce, serait configurée de manière à élargir le nombre de voies et permettre des doubles virages. « Ça devrait vraiment aider beaucoup les bouchons à l’entrée de la ville » avait plaidé le maire de Chambly, Denis Lavoie, à l’annonce de ce projet en 2017.

« Le projet de dévier le trafic par le prolongement de la rue Bourgogne n'est pas la solution à la réduction du trafic sur la route 112.  Au contraire ! Il permettra le développement du plus grand projet résidentiel à Chambly, soit l'ajout de 570 nouveaux logements sur le golf et l'implantation d'une nouvelle place commerciale, le trafic ne pourra qu'augmenter.» indique ce même communiqué.

Ce n’est pas la première campagne de signature de registre qu’organise le MCC. En février dernier, 2 450 citoyens, après quatre jours d’ouverture des registres sur les nouveaux règlements de zonage pour l’ensemble du territoire de la Ville de Chambly dans le cadre de la refonte du règlement concernant le plan d’urbanisme, avaient eu gain de cause.