Ensoleillé

11°C

Chambly, Qc

Ensoleillé
Humidité: 81%
Vent: W à 17.70 km/h
vendredi, 15 septembre 2017 08:05

Pôle du savoir : Steeves Demers accuse Denis Lavoie d’incompétence

Le chef du parti municipal Démocratie Chambly et candidat annoncé à la mairie de Chambly pour les élections municipales du 5 novembre prochain n’a pas mâché ses mots envers le maire de Chambly, Denis Lavoie, au sujet de l’annulation de l’appel d’offres pour la construction du Pôle du savoir et de la culture.

« Aujourd'hui, après avoir promis de réaliser une bibliothèque municipale en 2005, 2009 et 2013 en la désignant comme le Pôle du savoir, le maire Lavoie nous annonce l'annulation des appels d'offres et un report du projet qui ne verra le jour qu'en 2018. Comme d'habitude, l'administration du maire Lavoie blâme les autres, le ministère, les règles d'appels d'offres, je ne sais quoi encore. Alors que plusieurs villes à travers le Québec réalisent de grands projets, ici, à Chambly, on fait du sur place et on blâme les autres. L'incompétence avec laquelle le maire Lavoie mène le dossier est inacceptable et prive la population d'une infrastructure importante et souhaitée depuis longtemps »,

a-t-il affirmé hier dans une missive acheminée aux médias.

La semaine dernière, la Ville de Chambly a décidé d’annuler l’appel d’offres concernant la construction du Pôle du Savoir et de la Culture et de repartir le processus. Un marché surchauffé qui aurait fait bondir les coûts de construction de près de 30 % de plus que les coûts estimés auraient amené le conseil de Ville à prendre cette décision. Lors de cette annonce, Denis Lavoie a assuré que le calendrier serait respecté et que l’édifice serait en fonction avant la fin de 2018. Une construction scindée en deux lots permettrait de construire dans les délais. « C’est l’argent des contribuables et nous comptons bien ne pas accepter n’importe quel prix », avait-il alors lancé.

Avec la campagne électorale qui débute le 22 septembre prochain, Steeves Demers ajoute : « Les citoyens attendent de pied ferme l'équipe du maire et exigeront des explications. L'heure des comptes arrive. Il apparaît certain que la population mérite mieux qu'une administration qui improvise, manque de transparence et de respect envers ses citoyens. »