Partiellement nuageux

22°C

Chambly, Qc

Partiellement nuageux
Humidité: 81%
Vent: SW à 22.53 km/h
mercredi, 08 octobre 2014 06:55

Possible présence de Hells Angels à Chambly : la suite le 29 octobre

C’est le 29 octobre prochain, à la cour municipale de Chambly, que le juge tranchera dans le dossier qui oppose la Ville de Chambly au propriétaire d’un immeuble du parc industriel, Gérard Thibault, qui reçoit une contravention de 148$ par jour depuis plus de deux semaines pour occupation illégale des lieux. Le maire de Chambly, Denis Lavoie, aurait été informé par la Sûreté du Québec, en août dernier, que ce local servait en fait d’un repère de Hells Angels, un groupe de motard criminalisé.

«Nous avons agi très rapidement en déposant un avis de motion qui gèle toutes les demandes de permis dans le parc industriel. Nous avons ensuite constaté une occupation qui n’est pas en accord avec le permis qui a été délivré à l’homme d’affaires. Suite à ce constat, nous avons émis les contraventions», a expliqué Denis Lavoie. Il est certain que nous ne voulons pas de ces gens dans notre ville mais nous nous devons d’agir à l’intérieur des lois et règles municipales». Denis Lavoie, policier de la Sûreté du Québec à la retraite et ancien membre de l’escouade Carcajou, qui a combattu les motards criminalisés dans les années 90, a l’intention d’utiliser tous les moyens à sa disposition pour que ce groupe quitte la ville. «Nous prenons toutes les informations que la police nous a données au sérieux. J’ai deux réunions très importantes à ce sujet aujourd’hui et demain.»

De son côté, le propriétaire des lieux, Gérard Thibault, n’accepte pas cette façon de faire de la municipalité et compte bien se défendre. Il a plaidé non coupable à chaque contravention.