Partiellement nuageux

28°C

Chambly, Qc

Partiellement nuageux
Humidité: 60%
Vent: SW à 11.27 km/h
jeudi, 14 mai 2015 09:06

Projet Mariolle : une opération antidrogue de longue haleine

L’opération antidrogue, nommée projet Mariolle, conclue hier matin, entre autres sur le territoire de Chambly, a mené à l’arrestation de 21 personnes dont, le propriétaire de l’immeuble qui a abrité les restaurants Chez Renaud et Chez Pépé sur l’avenue Bourgogne, M. René Raymond. Lors du début de cette enquête qui a débuté en mai 2014, les enquêteurs de la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent ont rapidement fait appel à leurs collègues de la Sûreté du Québec et des Escouades régionales mixtes.

Le trafic de stupéfiants, en plus d’être bien ramifié entre les villes de Chambly, Carignan, Saint-Mathias-sur-Richelieu, Marieville, Saint-Hubert, Sainte-Angèle-de-Monnoir, Acton Vale, Mascouche, Terrebonne et L'Ascension, était directement lié aux Hells Angels. «Nous ignorions que M. Raymond était si organisé. Son réseau ne s’approvisionnait pas auprès des Hells Angels, mais il leur payait une redevance pour avoir l’exclusivité du territoire», a indiqué en entrevue le capitaine François Cinq-mars Chef de la Section des enquêtes à la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent. C’est d’ailleurs suite à une recrudescence de l’intimidation dans le milieu des stupéfiants de la région en 2012 et 2013 que les policiers ont commencé à suspecter un groupe bien organisé qui visait le contrôle du territoire. Les avertissements entre trafiquants sont allés d’incendies criminels à tentative de meurtre. Durant leur enquête, les policiers ont recueilli plus de 13 500 conversations sous écoutes électroniques en plus de nombreuses autres preuves matérielles.

Les individus arrêtés ont fait face à différents chefs d’accusation de trafic et possession de stupéfiants hier au Palais de justice de Longueuil.

Au total, cette enquête a permis la saisie de :

  • Près de 200 000 $ en      argent canadien;
  • 30 livres de cannabis;
  • 3 kg d'héroïne;
  • Plus de 5 kg de haschisch;
  • Plus de 10 000 comprimés de méthamphétamine;
  • Une arme à feu et une arme à impulsion électrique;
  • 7 véhicules saisis en tant que biens infractionnels, d'une valeur d'environ 81 000 $;
  • du matériel servant au trafic de stupéfiants, dont plusieurs cellulaires et des documents de      comptabilité;
  • 4 résidences sous ordonnance de blocage, d'une valeur d'environ 733 000 dollars.