Nuageux

21°C

Chambly, Qc

Nuageux
Humidité: 59%
Vent: SW à 11.27 km/h
mercredi, 03 mai 2017 00:00

Surplus municipal de 7 millions $ : des chèques pour les propriétaires de Chambly

Les propriétaires fonciers de Chambly recevront, dans la semaine du 15 mai 2017, un chèque, basé sur la valeur de leur propriété. Cette première au pays est attribuable à un exercice financier présentant un surplus de 7 millions $ pour la Ville de Chambly en 2016. De ce montant, 1 million $ sera redistribué.

« On ne fait pas ça à la légère. On s’est assuré de notre sécurité financière avant » a expliqué le maire de Chambly, Denis Lavoie. La remise représentera 0,0249 par 100 $ d’évaluation. Ainsi, à titre d’exemple, le propriétaire d’une maison de 350 000 $ recevra un chèque de 102,97 $. Avant de prendre cette décision, la Ville a regardé la possibilité de remettre encore plus d’argent sur la dette, mais le placement n’étant pas ouvert, permettait seulement un règlement anticipé de 1,5 million $. Le reste du surplus sera affecté de la manière suivante : 3 millions au Pôle du savoir et 1,5 million $ au surplus libre.

« Ceux qui m’accusent déjà de faire cette remise en raison de l’année électorale ont tort. Nous avons eu une conjoncture exceptionnelle cette année et c’est cette année que nous pouvons en profiter. Est-ce que l’on doit se priver de cela pour éviter quelques critiques ? La réponse est non », a ajouté M. Lavoie.

Selon la trésorière de la Ville de Chambly, Annie Nepton, ce sont des revenus de 4 millions $ de plus que prévu et des dépenses de 3 millions de moins que prévu qui expliquent ce surplus. « Nous avons eu des revenus de droit de mutation de 2 millions $. La cour municipale, les horodateurs, la vente de terrains, un transfert gouvernemental et nos revenus d’intérêts expliquent aussi ces revenus imprévus. Quant aux dépenses, en plus d’un retour de 1 million $ sur la quote-part du CIT, les réserves de dépassement budgétées n’ont pas été utilisées. Un important effort de rationalisation aurait aussi été fait dans tous les départements de la Ville. Denis Lavoie explique : « En 2015, nous avons fait une analyse de chaque dépense dans chaque département de la Ville. En 2016, ces dépenses ont été grandement réduites ».