Partiellement nuageux

21°C

Chambly, Qc

Partiellement nuageux
Humidité: 57%
Vent: ENE à 6.44 km/h
vendredi, 12 mai 2017 07:22

Tirs groupés contre Francine Guay et ses affirmations

L’annonce de la candidature aux prochaines élections municipales de la conseillère municipale Francine Guay, qui se joint au parti Démocratie Chambly du candidat à la mairie Steeves Demers, a suscité de vives réactions hier de la part de ses collègues conseillers et d’un citoyen qui y ont été de tirs groupés.

La conseillère indépendante Paula Rodrigues, qui avait pourtant fait son entrée en politique en octobre 2014, encouragée par Francine Guay avec qui elle a rompu les liens depuis, s’est dite peu surprise de cette annonce : « Dès les débuts de ma campagne Steeves Demers était dans le portrait » a-t-elle indiqué d’entrée de jeu. « Elle se joint à un parti radical qui, comme elle, est anti-maire », a-t-elle commenté.

De son côté, le conseiller municipal du parti Action Chambly du maire Denis Lavoie, Jean Roy, s’est indigné des affirmations de la conseillère du district 8 qui disait, hier : « En joignant Démocratie Chambly, je m'associerai à un groupe d'hommes et de femmes qui partagent les mêmes valeurs de transparence, de respect, de collaboration ainsi qu'une même vision positive pour Chambly ». « Je ne peux pas croire qu’elle parle de transparence elle qui nous a caché avoir été dans le camp de Steeves Demers. Quant au respect, elle ne sait pas ce que c’est. Elle ne sait même pas respecter le décorum dans les assemblées. Elle ne collabore avec personne. Je termine mon troisième mandat et je n’ai jamais vu ça avant ».

De son côté, le citoyen William Bonin, qui assiste à toutes les séances du conseil municipal et qui s’affiche ouvertement pro-maire, s’est insurgé des commentaires de Madame Guay : « Elle affirme avoir fait l'objet de censures et de baillons de la part du maire Denis Lavoie. Pourtant, elle m’a menacé de me poursuivre en diffamation si je parlais à nouveau de ses positions dans les réseaux sociaux. C’est de l’intimidation ! » Cette discussion aurait eu lieu peu avant la séance du conseil municipal du mois de mai.

Francine Guay affirme ne jamais s’être cachée d’avoir des liens et des affinités avec Steeves Demers et son parti. « J’ai mon indépendance d’esprit, contrairement à certains conseillers qui se disent indépendants et qui mangent dans la main du maire » avait-elle affirmé le mois dernier lors du dévoilement par Démocratie Chambly, des grandes lignes du programme du parti.