Nuageux

10°C

Chambly, Qc

Nuageux
Humidité: 62%
Vent: SSE à 35.40 km/h

Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; plgK2Jw_iaki has a deprecated constructor in /var/www/clients/client1/web54/web/plugins/k2/jw_iaki/jw_iaki.php on line 17

Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; plgK2K2canonical has a deprecated constructor in /var/www/clients/client1/web54/web/plugins/k2/k2canonical/k2canonical.php on line 17
lundi, 05 octobre 2009 20:00

Trois Canadiens sur quatre ne veulent pas d’élections fédérales

Un nouveau sondage Nanos réalisé par la revue Options politiques démontre que 73% des Canadiens ne veulent pas d’élections fédérales cet automne. Fait à souligner, le Québec est la seule province au pays où ce chiffre se situe sous la barre des 70%, à un peu plus de 67%. Partout ailleurs d’un océan à l’autre, ils sont quelque 77% dans les provinces de l’Atlantique, 71% en Ontario, 78% dans les Prairies et 76% en Colombie-Britannique à rejeter l’idée d’un scrutin automnal. Même les électeurs libéraux, à près de 66%, ne veulent pas d’élections. Évidemment, c’est encore plus élevé du côté des électeurs conservateurs avec près de 91%, tandis qu’ils sont 64% de néodémocrates et 61% de bloquistes à rejeter l’idée d’aller en élections. « Fait intéressant, observe le rédacteur en chef d’Options politiques L. Ian MacDonald, ce sondage a été mené après le discours prononcé par Michael Ignatieff à Sudbury le 1er septembre, dans lequel le chef libéral a retiré son appui au gouvernement. Une déclaration qui a aussitôt ouvert la voie à un scrutin automnal, mais notre sondage indique clairement que les Canadiens n’en veulent absolument pas. »

Mentionnons que les Canadiens manifestent par ailleurs une nette préférence pour la venue d’un gouvernement majoritaire, à près de 69%, et ce même si ceux-ci anticipent l’élection d’un gouvernement minoritaire. La marge d’erreur de ce sondage téléphonique, réalisé du 3 au 11 septembre auprès de 1 002 Canadiens, est de plus ou moins 3,1%, 19 fois sur 20.