Généralement nuageux

-1°C

Chambly, Qc

Généralement nuageux
Humidité: 81%
Vent: SSE à 28.97 km/h
jeudi, 24 avril 2008 20:00

Casseux de party !

C’était à prévoir. Lundi soir, après la victoire dramatique du Canadien lors du septième et ultime match contre les Bruins, une bande de tatas sont venus assombrir la fête au centre-ville. Des gens qui, pour la plupart, sinon la totalité, n’étaient pas au Centre Bell, mais sortaient plutôt de leur trou comme des opportunistes pour venir faire les cons pendant que les partisans en délire faisaient diversion, bien malgré eux. Et si les gens sont sortis du Centre Bell en criant, en klaxonnant et en faisant agiter leurs drapeaux, tout ce qui a de plus légitime et d’agréable, c’est cette poignée de navets que l’on a retenue dans les journaux. Dommage, parce que cette manifestation de bonheur aurait très bien pu être causée à l’origine par d’autres choses que du hockey, n’importe quel événement rassembleur en fait, et le résultat aurait probablement été le même. Cela dit, message à tous ceux et celles qui assisteront aux prochaines parties au Centre Bell : lorsque vous passerez, vous aussi, près d’une bande d’opportunistes en train de tout démolir, faites-leur donc comprendre, avec prudence, qu’ils nous font passer pour une bande de zoufs.
C’est vrai que sur le moment, c’est difficile d’être diplomatique, mais si deux douzaines de milliers de fans du Canadien font savoir leur façon de penser à deux douzaines d’opportunistes, la majorité va finir par casser cette minorité crasse, et on pourra vraiment fêter jusqu’aux petites heures du matin. Non pas dans le calme, mais sans violence ni vandalisme.Samuel Thibault