Clair

-14°C

Chambly, Qc

Clair
Humidité: 71%
Vent: WSW à 28.97 km/h
jeudi, 12 février 2009 19:00

Chronique humeur - Conseil aux gars pour la Saint-Valentin

Je sais messieurs, la Saint-Valentin est une fête commerciale. C’est la fête des filles. La fête des émotions. La fête des petits cadeaux superficiels. En fait, elle fait carrément scier, cette fête. Mais aujourd’hui, j’ai envie d’aborder le sujet avec un peu d’humour. À vous tous, messieurs en couple, et particulièrement les jeunes hommes, j’ai un petit conseil à partager : commencez donc au bas de l’échelle. La première année, ne vous brûlez pas ! Comprenez que si vous décidez d’offrir un cadeau de 100 $ à votre blonde en partant, attention, vous ne pourrez plus revenir en arrière au cours des prochaines années. Vous ne pourrez pas offrir de cadeau à 25 $ l’année suivante sans que votre blonde soit un peu déçue (même si elle ne l’avouera pas). Allez-y dans la simplicité. Une lettre écrite de votre main à son intention, quelques mots doux et des roses, de l’attention et de l’affection. Pas besoin de donner raison à tous ces commerçants qui nous vendent la Saint-Valentin dans un paquet cadeau rose nanane sucé longtemps. Pas besoin de dépenser une fortune dans le plus chic des restos. Pas de toutous. Un peu de romantisme, c’est tout.

Faire sentir à la personne aimée qu’elle est importante et surtout, surtout, lui faire sentir que vous appréciez chaque moment passé à ses côtés. N’est-ce pas ça, la vraie valeur de la Saint-Valentin. Une fête commerciale ? À nous de prouver le contraire.

Samuel Thibault