Partiellement nuageux

16°C

Chambly, Qc

Partiellement nuageux
Humidité: 84%
Vent: NNE à 17.70 km/h
jeudi, 19 novembre 2009 19:00

Chronique humeur - Désolant nivellement par le bas

Samuel Thibault
On n’a pas fini de nous écœurer. Je savais qu’il existait un certain laisser-aller avec l’enseignement de la langue française dans nos écoles mais franchement, tout ça devient complètement ridicule. À compter de juin 2010, les élèves qui écriront « renouvèlement » au lieu de « renouvellement », « ognon » à la place d’ « oignon », « bruler » au lieu de « brûler » et « iglou » à la place d’ « igloo » ne seront plus pénalisés dans les examens du ministère. Une orthographe rectifiée visant à « simplifier la langue » en supprimant plusieurs accents circonflexes, consonnes doubles, traits d’union et « anomalies historiques ». Approuvée par l’Académie française depuis près de 20 ans, cette nouvelle façon d’écrire est considérée selon certains comme une évolution. Une véritable moquerie issue d’une paresse sociale généralisée, si vous voulez savoir. Non mais c’est quoi le foutu problème? Nos jeunes sont-ils à ce point devenus incapables de saisir la moindre subtilité linguistique?
Évidemment, on tentera de nous faire croire que toutes ces réformes débiles qu’on nous fait avaler n’ont rien à voir avec les problèmes d’apprentissage de nos étudiants. Bien sûr que non. Voyons donc. Qui se rappelle d’avoir pris le temps d’apprendre que le huitième mois de l’année s’écrivait bien août? Qui se rappelle d’avoir pris la peine de mémoriser le deuxième « o » dans igloo et l’accent circonflexe dans brûler? Une grande majorité qui s’amenuisera à travers les temps. C’est mon professeur de première année qui doit se retourner dans sa tombe.Samuel Thibault