Nuageux

-8°C

Chambly, Qc

Nuageux
Humidité: 83%
Vent: W à 28.97 km/h
jeudi, 04 juin 2009 20:00

Chronique humeur - Jacques Martin, l’homme en 3D

Samuel Thibault
Certains analystes de hockey, tel Scott Burnside du réseau ESPN, blâment Bob Gainey d’avoir engagé Jacques Martin comme nouvel entraîneur-chef du Canadien de Montréal. On dit de ce dernier qu’il favorise un style de jeu somnifère. On nous rappelle sa fiche perdante en séries éliminatoires. Tant mieux si les attentes ne sont pas là, puisque Martin en surprendra plus d’un. Jacques Martin est un homme en  3D : Discipline, Développement, Défensive. Or, voilà trois éléments qui ont cruellement manqué au Tricolore cette saison. Discipline, ce n’est pas uniquement le fait d’éviter les mauvaises pénalités. C’est de retourner en vitesse dans sa zone lorsque l’autre équipe prend possession de la rondelle. C’est de tout faire pour obtenir le disque en zone neutre. Sans compter la discipline à l’extérieur de la patinoire. Vous savez de quoi je parle, ou à peu près. Le développement est tout aussi crucial. Cette année, trop de joueurs ont semblé stagner dans leur développement. Que l’on parle de Carey Price, des Kostitsyn ou du jeune O’Byrne, certains ont même semblé faire marche arrière.

Puis, la défensive. Le Canadien est la 7e équipe à avoir accordé le plus de lancers et la 10e à avoir accordé le plus de buts cette saison. Toute offensive efficace commence par de bonnes sorties de zone. Parlez-en aux Red Wings de Détroit. La seule interrogation est de savoir si Martin réussira à obtenir – et à conserver – l’appui de ses vétérans. Pour cela, il faudra que les meilleurs joueurs de l’équipe le supportent dans ses décisions et appliquent son système. Voilà son principal défi.