Généralement ensoleillé

18°C

Chambly, Qc

Généralement ensoleillé
Humidité: 91%
Vent: SSE à 22.53 km/h
jeudi, 12 novembre 2009 19:00

Chronique humeur - Roche, papier, ciseaux à l’ADQ

L’ADQ a perdu tout repère. Toute identité. Toute crédibilité. En fait, le parti est actuellement aussi crédible que le Championnat mondial de roche-papier-ciseaux, dont la version régionale se tenait mercredi à Québec. Vous l’ignoriez? C’est vrai, et la finale aura lieu demain à Toronto! Sans farce. Ce qu’on ne dit pas, c’est que les rondes éliminatoires du championnat ont eu lieu au quartier-général de l’ADQ. Paraîtrait même que c’est en perdant un 4 de 7 de roche-papier-ciseaux que Mario Dumont n’a eu d’autres choix que de quitter. Paraîtrait aussi que Dumont a voulu se reprendre plus tard en proposant une revanche à Gilles Taillon, qui a perdu à son tour. Et aujourd’hui, ce dernier se dit la grande victime d’un putsch. En fait, c’est qu’on lui aurait interdit de se servir de la roche. Pas de doute, il était voué à l’échec. Sérieusement, la dernière crise adéquiste vient démontrer une fois de plus à quel point ce parti est incapable de gérer toute situation délicate. Manque d’expérience, de préparation.

Manque de sérieux, de pragmatisme. L’ADQ était déjà toute croche et ne savait plus vers où donner de la tête. Une ascension trop rapide, un plan qui comportait plusieurs trous. Une droite mal léchée entre une utopie idéaliste, un gros bon sens improvisé et des raisonnements de fond de bottine. On disait de Mario Dumont qu’il était une girouette. Aujourd’hui, la girouette est partie au vent, et tout ce qu’il y avait dessous en train de s’effondrer. Un échec fracassant.Samuel Thibault