Ensoleillé

15°C

Chambly, Qc

Ensoleillé
Humidité: 47%
Vent: W à 35.40 km/h
jeudi, 07 mai 2009 20:00

Chronique humeur -

Une autre belle semaine pour la Justice québécoise. D’abord, le meurtrier de la jeune Francesca St-Pierre condamné lundi à trois ans de garde fermée suivis de trois ans de surveillance. L’adolescent de 17 ans, qui souffrirait du syndrome de Gilles de la Tourette, d’une bipolarité, d’un déficit d'attention et d'un complexe de supériorité, n’a pas été jugé comme un adulte. Comme si la gravité de ses gestes et de son état laissaient croire qu’il peut encore devenir un ange. Comme si on croyait plus en la possibilité de récupérer l’ordure qu’en l’éventualité qu’il puisse un jour commettre un autre geste semblable. Ils penseront bien ce qu’ils veulent, moi je n’achète pas. La mère de la victime, en sanglots, n’a pu retenir ses émotions suite au verdict – et avec raison – en voyant le crétin qui a brutalement assassiné sa fille afficher un sourire provocateur et nonchalant. La semaine dernière, on a vu un autre exemple de cette belle Justice avec le chauffard récidiviste Grégoire Desranleau, entrepreneur de Saint-Jean-sur-Richelieu, qui a écopé de douze mois dans la collectivité.

Douze mois dans son confort après avoir été reconnu coupable de conduite avec facultés affaiblies pour la TROISIÈME fois; après avoir conduit sa voiture comme une fusée, soûl comme une botte, alors qu’il n’avait même pas droit à l’alcool; après être passé à un cheveu d’enlever la vie à trois personnes. Imaginons un peu. Le gars se fait pogner à trois occasions. Combien de fois dans sa vie a-t-il pu conduire plein comme une bourrique sans se faire prendre ? Vaut mieux ne pas y penser. « C'est quoi ça, la Justice ? » La mère de Francesca a tout dit.