SP_WEATHER_BREEZY

7°C

Chambly, Qc

SP_WEATHER_BREEZY
Humidité: 48%
Vent: S à 40.23 km/h
jeudi, 22 janvier 2009 19:00

En attendant le moment critique

La crise économique dans laquelle les États-Unis sont plongés représente autant une bonne qu’une mauvaise nouvelle sur le plan politique pour le nouveau président Barack Obama. Le bon côté, c’est que l’économie ne pourra se trouver dans un plus triste état dans quatre ans qu’elle ne l’est présentement. Le fait est que les chances que la situation soit pire à l’arrivée du prochain scrutin présidentiel qu’elle ne l’est en ce début de mandat sont pour le moins minces. Au contraire, les chances sont plutôt excellentes qu’on en arrive à se dire, en 2012, qu’Obama a amélioré les choses. Le mauvais côté, toutefois, c’est qu’on se demande si le nouveau président pourra compter sur tous les outils sur lesquels il souhaitait s’appuyer pour relancer le pays. Il faut aussi dire que les attentes ont rarement été plus élevées à l’égard d’un nouveau président. C’est pourquoi plusieurs croient que Barack Obama ne pourra faire outre que de décevoir. À quoi peut-on s’attendre, donc ? Vos actions les plus importantes sont souvent celles qui vous définissent. Ce qu’on retient de George W. Bush aujourd’hui, c’est le 11 septembre. Et la réaction qui a suivi; une guerre non-appuyée par l’ONU, une chasse à l’homme interminable et un gros plongeon dans le rouge. Sans oublier le cafouillis suite à l’ouragan Katrina. Quelle marque Barack Obama laissera-t-il dans l’Histoire ? On le saura lorsque la marmite commencera  à chauffer. On le découvrira lorsqu’un autre événement majeur frappera la nation, et qu’en l’espace d’un instant, le président devra prendre une décision critique.
Et la réaction qui a suivi; une guerre non-appuyée par l’ONU, une chasse à l’homme interminable et un gros plongeon dans le rouge. Sans oublier le cafouillis suite à l’ouragan Katrina. Quelle marque Barack Obama laissera-t-il dans l’Histoire ? On le saura lorsque la marmite commencera  à chauffer. On le découvrira lorsqu’un autre événement majeur frappera la nation, et qu’en l’espace d’un instant, le président devra prendre une décision critique.