Clair

20°C

Chambly, Qc

Clair
Humidité: 85%
Vent: SW à 17.70 km/h
jeudi, 10 décembre 2009 19:00

Le Canadien sera en séries

J’ose me mouiller : le Canadien de Montréal sera de la prochaine danse printanière. Le fait est qu’à une semaine ou deux des retours d’Andrei Markov, le pilier de cette équipe, et de Brian Gionta, le Canadien affichait avant son match d’hier un match au-dessus de la barre des .500 (15-14-2). Honnêtement, jamais je n’aurais crû que le Tricolore aurait pu garder la tête hors de l’eau sans Markov, ce qu’il semble être en train d’accomplir. Aujourd’hui, le fait d’avoir la possibilité d’amorcer la deuxième moitié de saison avec un match ou deux au-dessus des .500, nous laisse croire que l’équipe pourra faire bien mieux à partir de janvier grâce à un alignement complet (on l’espère). Plusieurs raisons expliquent les récents succès du Canadien. Le retour de Sergei Kostitsyn qui, à l’image de la saison 2007-2008, a réveillé son frère, en est une. Le fait d’avoir deux gardiens de but qui peuvent tous deux voler des matchs est une denrée rare. Michael Cammalleri, un joueur tout-étoile de 27 ans, est moulé pour jouer à Montréal.

Tomas Plekanec est dans une grosse année. Roman Hamrlik est tout simplement impeccable en défensive. Quant à Hal Gill, les amateurs découvrent sa vraie valeur sur le désavantage numérique, comme celle de Marc-André Bergeron en supériorité, deux « spécialistes » à qui on devra limiter le temps de jeu à cinq contre cinq lors du retour de Markov. Bref, tout ça pour dire que le succès n'est pas le fruit du hasard. C’est clair, le système commence à démontrer des résultats.

Samuel Thibault