Clair

10°C

Chambly, Qc

Clair
Humidité: 74%
Vent: WSW à 17.70 km/h
jeudi, 15 janvier 2009 19:00

Lecavalier à Montréal ? Pas à n’importe quel prix

Je ne suis pas de ceux qui sont prêts à échanger n’importe quel joueur du Canadien pour Vincent Lecavalier. Après avoir rebâti l’équipe de A à Z après l’ère sinistre de Réjean Houle, après avoir si bien repêché durant des années et maintenant que le Tricolore arrive enfin à récolter les fruits semés par André Savard, Bob Gainey et Trevor Timmins, ce serait fort malhabile que de tout balancer par la fenêtre pour un joueur. On l’a vu avec les Sénateurs d’Ottawa : une équipe ne gagne pas avec un seul trio. Pour se rendre jusqu’au bout, elle a besoin de Maxim Lapierre et de Tom Kostopoulos pour imposer le rythme. Elle a besoin de deux bonnes paires de défenseurs. Mais surtout, elle a besoin d’un gardien de but. Un gardien qui effectuera LE gros arrêt lorsqu’on se retrouvera en prolongation d’une partie de séries éliminatoires.  Lecavalier à Montréal ? Si le Lightning de Tampa Bay demandait Andrei Markov, Carey Price ou Mike Komisarek (le futur capitaine de la Flanelle), je me garderais une gêne. Si toutefois on parle d’un joli paquet incluant des Tomas Plekanec, Chris Higgins, Josh Gorges et PK Subban, tels que mentionnés dans les rumeurs, je réponds oui tout de suite, même s’il s’agit de bons joueurs.

 Cela dit, ni même Vincent Lecavalier pourrait garantir une Coupe Stanley au Canadien. Au fond, n’oublions pas que si les vedettes vendent les billets, ce sont les vingt hommes en uniforme qui, ensemble, marquent l’histoire.

Samuel Thibault