Clair

-1°C

Chambly, Qc

Clair
Humidité: 51%
Vent: WNW à 22.53 km/h
jeudi, 31 mai 2007 20:00

Les canards sont méchants, mais on s’en fout !

Les Ducks d’Anaheim, comme le dirait Bob dans Les Boys, « sont gros, sont fort, font peur…». Avec leur grosse barbe, leur uniforme noir et leur échec-avant dévastateur, on croirait que les Ducks sont plus « mighty » que jamais ! Pourtant, s’il reste une chose de risible dans cette équipe, c’est bien l’attention que les Californiens leur portent. En fait, en regardant un match de la finale de la Coupe Stanley des Ducks, on a l’impression qu’il y a autant d’ambiance à Anaheim qu’à Montréal…lors d’un match de pré-saison.Pendant qu’à Ottawa, c’est la fête; on affiche des panneaux encourageant les Sénateurs dans les rues, sur les devantures d’édifices commerciaux, dans les endroits publics, à Anaheim, on ne vit que pour le baseball, même en finale de la Coupe Stanley.

Si les Ducks gagnaient, ça ferait trois ans de suite que l’équipe qui joue dans un marché artificiel, la ville qui n’en a rien à battre du hockey, remporte la coupe sur la ville qui ne vit que pour son équipe, après Tampa Bay sur Calgary et Caroline sur Edmonton. Quel dommage. En plus, si les Sénateurs gagnaient, les partisans des Maple Leafs de Toronto, leur éternel rivaux, mais aussi les nôtres, seraient fous de rage. Et ça, ça nous ferait un petit velours. Mais bon, si les Ducks ramènent la coupe et que la ville d’Anaheim ne la mérite pas, les joueurs l’auront méritée, eux.
Enfin, un mot sur le contrat consenti à Andrei Markov. Le gars vaut ce qu’il vaut. Il est le meilleur joueur du Canadien, celui dont on ne peut se passer. Quand j’en entends qui veulent en donner plus à Souray, j’avale de travers.
Samuel Thibault