Ensoleillé

15°C

Chambly, Qc

Ensoleillé
Humidité: 50%
Vent: W à 28.97 km/h
jeudi, 28 mai 2009 20:00

Merci, madame la gouverneure

Samuel Thibault
Même si j’ai toujours mis en doute le poste de gouverneure générale, il faut souligner les bons coups lorsqu’il y en a. Et cette semaine, celui de Michaëlle Jean était rafraîchissant. En dégustant le cœur d’un phoque dans une petite communauté du Nunavut, Mme Jean n’a pas uniquement fait preuve de respect. Elle a aussi démontré un gros bon sens digne du rôle qu’elle doit jouer. Évidemment, certains groupes animalistes ont vite fait de condamner le tout avec le manque de crédibilité qu’on leur connaît. Rebecca Aldworth, porte-parole canadienne de la Humane Society International, a d’ailleurs qualifié le geste d’inapproprié et d’offensant. Selon elle, la gouverneure générale n'aurait pas dû prendre position dans ce dossier « émotif ». Ah l’émotivité. Génial. Merci, Mme Aldworth, de nous démontrer pourquoi on ne devrait même pas vous appeler pour vous demander votre opinion. Rappelons-nous que le coup d’agapik permet de tuer l’animal en un instant. On ne les enferme pas 78 dans une cage. On ne les gave pas pendant trois mois. On ne les saigne pas jusqu’à ce que mort s’en suive. On le fait d’un coup sec.

Bien sûr, ces groupes animalistes n’ont que faire des milliers d’êtres humains qui vivent et qui meurent de cette chasse. Ils n’ont que faire des troubles sociaux et difficultés économiques de ces communautés. Assis sur leurs milliers de dollars dont ils disposent pour réaliser leurs campagnes de propagande, ils n’ont en tête que l’idée primaire et maternelle de sauver ces « pauvres petites bêtes », hypnotisés par la beauté superficielle de l’animal. Merci, Mme Jean, d’avoir fermé le clapet à tous ces fumeux de luzerne. Vous avez fait ma semaine.

Samuel Thibault